• La Fondation Mobilité Toyota, en partenariat avec le Challenge Prize Centre de Nesta, annonce les finalistes du « Défi mobilité illimitée » mondial doté de 4 millions de dollars au CES de Las Vegas
  • Des innovateurs du monde entier ont soumis des projets de technologies révolutionnaires pour améliorer la vie des personnes paraplégiques
  • Parmi les finalistes, on trouve des équipes des États-Unis, du Japon, d’Italie et du Royaume-Uni, qui proposent des dispositifs allant d’un exosquelette hybride sur roues à un programme de partage de fauteuil roulant électrique
  • Chaque finaliste reçoit une bourse de 500 000 $ pour poursuivre le développement de son idée et le gagnant final recevra une bourse de 1 million de dollars en 2020 à Tokyo

 

TORONTO, Ontario, le 7 janvier 2019 – Les cinq finalistes du « Défi mobilité illimitée », qui s’échelonne sur trois ans, ont été annoncés au CES de Las Vegas. La Fondation Mobilité Toyota, en partenariat avec le Challenge Prize Centre de Nesta, a lancé en 2017 un défi mondial doté de 4 millions de dollars qui vise à améliorer la vie de millions de personnes paraplégiques.

Ce défi invitait les ingénieurs, innovateurs et concepteurs du monde entier à soumettre des projets de technologies révolutionnaires intégrant des systèmes intelligents pour améliorer la mobilité et l’autonomie de personnes paraplégiques. Au cœur de ce défi réside l’importance de la collaboration avec les utilisateurs finaux pour mettre au point des dispositifs qui s’intègrent naturellement dans la vie et l’environnement des utilisateurs, et permettent une plus grande autonomie ainsi qu’une participation accrue aux activités de la vie quotidienne, tout en étant confortables et faciles à utiliser.

Chaque finaliste recevra une bourse de 500 000 $ pour poursuivre le développement de son idée, et le gagnant final du concours recevra une bourse de 1 million de dollars en 2020 à Tokyo. 

Les cinq finalistes sont : 

  • The Evowalk: Evolution Devices (États-Unis) est une gaine non intrusive qui se place autour de la jambe et qui comporte des capteurs pour suivre le mouvement de marche de l’utilisateur et stimuler les muscles concernés au bon moment pour améliorer la mobilité.
  • Moby: Italdesign (Italie) est un réseau intégré d’appareils motorisés sur roues, offrant aux utilisateurs de fauteuils roulants manuels la commodité et les avantages d’un fauteuil électrique, accessible par le biais d’un programme de partage basé sur une application.
  • Phoenix Ai Ultralight Wheelchair: Phoenix Instinct (Royaume-Uni) est un fauteuil roulant intelligent ultraléger et auto-équilibré qui élimine les vibrations pénibles.
  • Qolo (Quality of Life with Locomotion): Team Qolo, Université de Tsukuba (Japon) est un exosquelette mobile sur roues permettant aux utilisateurs de s’asseoir ou de se lever facilement. 
  • Quix: IHMC & MYOLYN (États-Unis) est un exosquelette électrique ultramobile offrant une mobilité verticale rapide, stable et agile.

(Voir « Notes aux rédacteurs en chef » pour plus de détails sur les finalistes, leurs citations et les liens vers leurs images.) 

Quatre-vingts équipes spécialisées de 28 pays du monde entier ont soumis leurs projets. Les finalistes ont été choisis par un jury constitué de spécialistes, notamment : 

  • Professeure Linamara Battistella, docteure en médecine physique et en réadaptation, Université de Sao Paulo (Brésil) 
  • Winfried Beigel, directeur, Recherche et développement, Otto Bock Mobility Solutions (Allemagne) 
  • Dre Mary Ellen Buning, présidente élue de la Rehabilitation Engineering and Assistive Technology Society of North America (États-Unis) 
  • Dre Kay Kim, présidente de NT Robot Co (Corée du Sud) 
  • Dr Eric Krotkov, scientifique en chef, Institut de recherche Toyota (États-Unis) 
  • Eric LeGrand, défenseur des droits des personnes handicapées (États-Unis) 
  • Sophie Morgan, présentatrice de télévision et défenseure des droits des personnes handicapées (Royaume-Uni) 
  • Ruth Peachment, spécialiste clinique en ergothérapie, National Spinal Injuries Centre (Royaume-Uni) 
  • Matthew Reeve, directeur de la Christopher & Dana Reeve Foundation (États-Unis) 
  • Dr Yoshiyuki Sankai, président de la société robotique Cyberdyne (Japon) 
  • Dr Lloyd Walker, ingénieur en réadaptation professionnelle, Tech4Life (Australie) 

 

Le Dr Eric Krotkov, scientifique en chef à l’Institut de recherche Toyota et membre du jury, a déclaré : « Les pistes technologiques à explorer pour atténuer les difficultés liées à la paraplégie sont innombrables. Un concours comme le « Défi mobilité illimitée » incite les innovateurs à se concentrer sur le même problème afin de trouver des solutions utiles pour la société tout entière. La diversité des projets soumis par les finalistes – fauteuils roulants, orthèses, attelles, exosquelettes – est extraordinaire. Je suis impatient de voir comment ils feront passer leur idée du stade conceptuel à une application pratique. »  

Outre la bourse de 500 000 $, les finalistes auront l’occasion de participer à des ateliers adaptés, de bénéficier du mentorat de spécialistes en ingénierie et de collaborer avec les utilisateurs finaux pour peaufiner le développement de leurs concepts jusqu’en 2020. 

Ryan Klem, directeur des programmes pour la Fondation Mobilité Toyota, a commenté : « Ces cinq finalistes ont démontré de véritables qualités d’innovation grâce à un design centré sur l’humain. Nous pensons que la technologie incorporée dans ces appareils pourrait transformer la vie de beaucoup de gens dans le monde entier. Pas seulement les personnes paraplégiques, mais aussi les personnes ayant divers besoins de mobilité. Il sera passionnant de suivre le parcours des équipes et de voir comment la bourse de 500 000 $ les aidera à développer leurs idées pour les commercialiser à l’intention des utilisateurs finaux. » 

Pour assurer la participation d’entreprises de toutes tailles, le Défi a également offert un financement de démarrage à dix équipes sous la forme de Prix de la découverte assortis d’une somme de 50 000 $ pendant la période de participation. Quatre des dix gagnants d’un Prix de la découverte ont été retenus parmi les finalistes du concours. 

Charlotte Macken, du Challenge Prize Centre de Nesta, a déclaré : « Souvent, les dispositifs de mobilité personnelle actuels ne répondent pas complètement aux besoins des utilisateurs en raison des limitations qui affectent leur fonctionnalité et leur convivialité. Historiquement, le rythme des innovations est trop lent, en raison de la fragmentation des marchés et des difficultés à faire financer les nouvelles technologies par les systèmes de soins de santé et les assureurs. Du fait de ces obstacles, ce domaine de recherche a du mal à attirer les innovateurs qui pourraient contribuer à transformer le monde. Nous espérons que les défis comme celui-ci inspireront l’innovation. Nous sommes impatients de voir comment les cinq finalistes profiteront de cette occasion pour poursuivre le développement de leurs idées. » 

Des millions de personnes dans le monde sont paraplégiques, le plus souvent à la suite d’un accident vasculaire cérébral, d’une lésion de la moelle épinière ou de la sclérose en plaques. En l’absence de statistiques officielles, l’Organisation mondiale de la santé estime qu’entre 250 000 et 500 000 personnes sont victimes de lésions de la moelle épinière chaque année dans le monde.

 

À propos de la Fondation Mobilité Toyota
Créée en 2014, la Fondation Mobilité Toyota a pour mission de soutenir le développement d’une société axée sur la mobilité. La Fondation vise à soutenir des systèmes de mobilité solides tout en éliminant les inégalités en matière de mobilité. Elle s’appuie sur l’expertise de Toyota dans les domaines de la technologie, de la sécurité et de l’environnement, et s’associe à des universités, des gouvernements, des organismes sans but lucratif, des instituts de recherche et d’autres organismes pour s’attaquer aux problèmes de mobilité dans le monde entier. Les programmes s’intéressent notamment aux défis liés aux transports, à l’extension de la mobilité individuelle pour tous et à l’étude de la prochaine génération de solutions de mobilité. Apprenez-en davantage au : www.toyotamobilityfoundation.org
 
À propos du Challenge Prize Centre de Nesta
Nesta est une fondation mondiale pour l’innovation et son Challenge Prize Centre est un centre d’expertise de renommée internationale dans la conception et l’élaboration de concours dotés de bourses visant un impact sociétal.
 
Le Challenge Prize Centre décerne des prix pour encourager la mise au point de solutions novatrices à certains des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés, notamment :

  • Le Prix Longitude, créé pour s’attaquer à l’augmentation de la résistance antimicrobienne et réduire l’utilisation des antibiotiques.
  • Le Prix de la technologie inclusive, qui encourage les innovations favorisant l’égalité des chances pour les personnes handicapées.
  • Le Prix du PNUD pour les énergies renouvelables, qui vise à trouver une solution d’énergie renouvelable capable de fournir de l’électricité hors réseau afin de couvrir les besoins des familles de rapatriés de Bosnie-Herzégovine qui ont été victimes de la guerre dans les zones rurales.
  • Le Prix de la demande dynamique, créé pour réduire les émissions de carbone en déplaçant la demande d’énergie en dehors des heures de pointe ou en produisant davantage d’énergies renouvelables.

 
Pour en savoir plus, consultez le site http://challengeprizecentre.org/

###