Larry Hutchinson, président-directeur général de Toyota Canada, et Frank Voss, président de Toyota Motor Manufacturing Canada, s’adressent à un auditoire composé des principaux acteurs de l’industrie automobile canadienne

 

TORONTO (Ontario), le 26 février 2021 – Dans un discours prononcé en début de semaine devant les principaux acteurs de l’industrie automobile canadienne, les présidents de Toyota Canada Inc. (TCI) et Toyota Motor Manufacturing Canada (TMMC) ont expliqué comment la culture d’entreprise de Toyota, fondée sur l’agilité et la résilience, leur a permis de tirer leur épingle du jeu au cours d’une année pleine de défis. Alors que le monde faisait face à plusieurs crises, Toyota se concentrait sur l’avenir en poursuivant l’électrification de sa gamme de produits, en se préparant à produire un nouveau modèle électrifié au Canada, et en introduisant de nouvelles technologies et options de mobilité pour ses clients.

L’auditoire du dîner annuel de la société (qui s’est tenu virtuellement cette année) a appris comment Toyota a su rapidement s’adapter face à la confluence des problèmes en 2020 – non seulement aux défis eux-mêmes, mais aussi à l’évolution rapide des priorités et des attentes des consommateurs canadiens.

« L’agilité et la résilience font partie de l’ADN de Toyota. Nous sommes donc bien placés pour nous adapter », a déclaré Larry Hutchinson, président-directeur général de TCI. « Pour nous, la résolution de problèmes est une seconde nature. Nous avons donc mis à profit l’interruption du statu quo pour accélérer l’évolution de notre entreprise. »

Avec un total de 191 420 véhicules vendus en 2020, TCI a terminé l’année à la première place sur le marché automobile canadien en termes de volume de ventes.

« Toyota a une longue et forte tradition en matière de résolution de problèmes, associée à la capacité de se développer et de planifier pour l’avenir », a ajouté Frank Voss, président de TMMC. « Nous trouvons simplement des moyens d’adapter nos activités et de continuer à fabriquer d’excellents produits.C’est quand nous sommes confrontés à des difficultés que nous donnons le meilleur de nous-mêmes. »

Avec plus de 427 000 véhicules produits en 2020 (malgré un temps de production écourté de sept semaines), TMMC a conservé son statut de premier producteur automobile du Canada.

Selon Hutchinson, les priorités de l’industrie automobile ont encore été mises en évidence par les turbulences sociales et environnementales auxquelles le monde a été confronté en 2020.

« Les messages pour notre industrie étaient clairs. Nous devons être davantage connectés et offrir plus de services partagés. Nous devons redoubler d’efforts pour être inclusifs. Et, surtout, l’industrie automobile canadienne doit être encore plus électrifiée et émettre encore moins de carbone. »

L’année dernière, Toyota Canada a vendu plus de 35 000 véhicules électrifiés. C’est presque autant que les ventes de véhicules électriques à batterie au Canada de tous les autres constructeurs réunis.Et, depuis le mois d’août, les véhicules électrifiés représentent chaque mois entre 20 et 30 % des ventes totales de Toyota Canada. Hutchinson prévoit que les ventes de véhicules électrifiés représenteront 40 % des ventes globales de TCI d’ici 2025.

« Même avec toutes les annonces récentes… et la rhétorique… et le battage médiatique qui en résulte, nous avons l’intention de rester le chef de file de l’électrification automobile », a déclaré Hutchinson. « Notre plan est solide. Nous transformons les bonnes intentions en actions. Nous ne promettons pas des concepts pour plus tard, mais la réduction du carbone dès maintenant. »

Nos véhicules hybrides électriques produisent 30 à 40 % d’émissions de carbone en moins. Et nos véhicules hybrides branchables ou électriques à pile à combustible sont encore plus efficaces. Plus l’adoption de ces véhicules par les consommateurs augmentera, plus la réduction combinée des émissions de carbone sera significative, a-t-il déclaré.

« Offrir des options à faibles émissions dans toute notre gamme permet aux consommateurs de choisir un véhicule plus durable qui répond à leurs besoins à un prix abordable. En même temps, cela nous aide à relever notre plus grand défi : réduire les émissions globales de gaz à effet de serre dès aujourd’hui. »

Récemment, Toyota a annoncé le lancement prochain de deux véhicules électriques à batterie et d’un autre véhicule hybride branchable sur le marché nord-américain. Mais Hutchinson n’a pas souhaité s’étendre là-dessus.

« Je comprends l’intérêt », a-t-il déclaré. « Mais j’aimerais que les gens me posent aussi des questions sur notre stratégie globale de réduction des gaz à effet de serre, parce qu’après tout, c’est l’essentiel. »

Les véhicules électriques à batterie vraiment efficaces sont encore hors de portée de l’acheteur de voiture moyen, a-t-il déclaré.

« Les véhicules électriques à batterie d’aujourd’hui sont des modèles inspirants qui enflamment l’imagination et qui font prendre conscience du potentiel de la technologie. Et c’est très bien. Mais il ne faut pas confondre aspiration et action. Un véhicule électrique à batterie est rarement le véhicule principal des conducteurs. Pour la majorité des Canadiens, les véhicules électriques à batterie ne sont pas encore une solution pratique. »

L’agilité et la résilience étaient également les maîtres mots de TMMC l’année dernière.

Lorsque TMMC et les autres usines Toyota d’Amérique du Nord ont interrompu leurs activités pour protéger la santé et la sécurité des employés de l’entreprise en mars dernier, Voss a déclaré qu’ils avaient trouvé des moyens novateurs d’adapter leurs activités pour continuer à fabriquer d’excellents produits tout en assurant la santé et la sécurité des employés.

« Le jour même où nous avons décidé d’arrêter, nous avons commencé à réfléchir à des moyens de relancer la production en toute sécurité. En juillet, nous avons instauré de nouvelles procédures strictes pour pouvoir reprendre la production, et depuis cette date, nous tournons à plein rendement. Depuis nos débuts au Canada, presque aucun obstacle ne nous a ralentis. »

Voss a rappelé que TMMC a été la première usine en dehors du Japon à construire un modèle Lexus. Et avec la production du Lexus NX à partir du printemps 2022, elle deviendra la première usine en dehors du Japon à construire deux modèles Lexus différents.

Ayant investi plus de neuf milliards de dollars dans ses installations de production canadiennes à ce jour, TMMC produit des véhicules électrifiés de haute technologie au Canada depuis près d’une décennie. Aujourd’hui, TMMC fabrique le VUS hybride électrique le plus vendu en Amérique du Nord, le Toyota RAV4 hybride, et le VUS hybride électrique de luxe le plus vendu, le Lexus RX hybride.

« Nos récents investissements garantissent que les usines canadiennes de Toyota sont bien placées pour construire n’importe quel véhicule que la société nous demande de fabriquer – y compris les modèles électrifiés les plus avancés qui arriveront sur le marché au cours des prochaines années », a ajouté Voss. « Si une entreprise dans le monde en est capable, c’est nous. »

À propos de Toyota Canada Inc.

Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de 6 millions de véhicules au pays, par l’entremise d’un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s’engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité, leur durabilité et leur fiabilité, et à leur offrir un service de qualité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l’entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Clarington et Vancouver. Toyota exploite également deux usines de production au Canada. Ces usines ont déjà produit plus de 9 millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très appréciés des consommateurs canadiens, comme le Toyota RAV4, le Toyota RAV4 hybride, et les Lexus RX 350 et RX 450h hybride. À la suite des récents investissements injectés par Toyota dans ses installations de l’Ontario, la production des très populaires modèles Toyota RAV4 et RAV4 hybride va s’intensifier pour le marché nord-américain.

À propos de Toyota Motor Manufacturing Canada

TMMC fabrique actuellement les Toyota RAV4 et RAV4 hybride, ainsi que les Lexus RX 350 et RX 450h dans trois usines en Ontario. L’usine de TMMC a aussi été la première usine en dehors du Japon à fabriquer des véhicules Lexus. En 2019, en plus de recevoir deux prix pour la qualité d’usine, le Lexus RX a aussi été nommé le meilleur véhicule de son segment au Canada par J.D. Power.

###