Toyota City (Japon), le 21 novembre 2017 – Aujourd’hui, Toyota a dévoilé le T-HR3, son robot humanoïde de troisième génération. Conçue et développée par la division Robotique d’assistance de Toyota, cette plateforme robotique explorera de nouvelles technologies destinées à gérer de manière sécuritaire les interactions physiques entre les robots et leur environnement, ainsi qu’un nouveau système de manipulation à distance qui reproduit à l’identique les mouvements de l’utilisateur.

Le T-HR3 est le fruit des vastes efforts déployés par Toyota pour mettre les technologies de pointe au service des besoins particuliers de la population en matière de mobilité. Le T-HR3 représente une évolution, de la génération précédente de robots humanoïdes capables de jouer des instruments de musique, qui avaient été créés pour tester le positionnement précis des articulations et les mouvements préprogrammés, vers une plateforme capable d’aider les humains dans divers contextes, comme à domicile, dans les installations médicales, les chantiers de construction, les zones frappées par des catastrophes naturelles et même l’espace.

« Les membres de l’équipe Robotique d’assistance s’engagent à utiliser la technologie du T-HR3 pour développer des robots utiles et conviviaux qui cohabitent avec les humains et les aident dans leur vie quotidienne. À l’avenir, les principales technologies mises au point pour cette plateforme orienteront et feront progresser la conception des robots afin d’offrir une mobilité améliorée pour tous », a déclaré Akifumi Tamaoki, directeur général, division Robotique d’assistance.

 
Master Maneuvering System and T-HR3
Le système de manœuvre principal et le T-HR3

Le T-HR3 est contrôlé par un système de manœuvre principal qui permet de manipuler instinctivement le corps du robot à l’aide de commandes portables qui reproduisent les mouvements des mains, des pieds et des bras, et d’un écran monté sur la tête qui permet à l’utilisateur de voir à travers les yeux du robot. Les bras principaux du système donnent à l’opérateur une amplitude de mouvement complète des articulations correspondantes du robot, et le pied principal permet à l’opérateur de marcher sur place alors qu’il est assis dans la chaise, ce qui lui permet de déplacer le robot vers l’avant ou sur les côtés. La technologie de prévention des interférences, intégrée au robot, intervient automatiquement pour éviter que le robot et l’utilisateur ne perturbent leurs mouvements respectifs.

À bord du T-HR3 et du système de manœuvre principal, des moteurs, des engrenages de réduction et des capteurs de couple (collectivement désignés servomodules de couple) sont raccordés à chaque articulation. Ces modules communiquent les mouvements de l’opérateur directement aux 29 parties du corps du robot et aux 16 systèmes de commande du système de manœuvre principal pour procurer une expérience d’utilisation fluide et synchronisée. Le servomodule de couple a été mis au point en collaboration avec Tamagawa Seiki et Nidec Copal Electronics Corp. Cette technologie permet de faire progresser les recherches menées par Toyota afin d’améliorer la sécurité robotique en mesurant la force exercée par et sur le T-HR3 pendant l’interaction du robot avec son environnement, puis en transmettant cette information à l’opérateur au moyen d’un retour d’effort.

Le servo-module de couple permet au T-HR3 de déployer ses capacités fondamentales :

  • la commande des articulations flexibles, qui permet de contrôler la force du contact entre le robot et les individus ou les objets dans son environnement immédiat;

  • la coordination du corps entier et le contrôle de l’équilibre afin de maintenir l’équilibre du robot en cas de collision avec des objets dans son environnement;

  • et les manœuvres à distance pour permettre aux utilisateurs d’exercer un contrôle transparent et intuitif sur le robot.

Ces fonctions ont de vastes répercussions sur l’avenir de la recherche et du développement de la robotique, en particulier pour les robots utilisés dans des environnements nécessitant une interaction sécuritaire et précise.

Depuis les années 1980, Toyota crée des robots industriels pour améliorer ses procédés de fabrication. La division Robotique d’assistance Partner Robot a mis à profit les enseignements tirés de ces expériences ainsi que l’expertise de Toyota dans les technologies automobiles pour mettre au point de nouvelles solutions de mobilité destinées aux médecins, au personnel soignant ainsi qu’aux patients, aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Le T-HR3 sera présenté lors du prochain Salon international de la robotique 2017, qui se tiendra au Tokyo Big Sight du 29 novembre au 2 décembre

###

FICHE TECHNIQUE DU T-HR3

Servomodule de couple

Le servomodule de couple se compose d’un capteur de couple à couche mince d’alliage Cr-N supersensible et ultrarigide, d’un moteur et d’un engrenage de réduction.

 

 

Système de manœuvre principal

Le T-HR3 est contrôlé par un système de manœuvre principal qui permet de manipuler instinctivement le corps du robot à l’aide de commandes portables qui reproduisent les mouvements des mains, des pieds et des bras, et d’un écran monté sur la tête qui permet à l’utilisateur de voir à travers les yeux du robot.

Installation des servomodules de couple


 

Capacités fondamentales

  • La commande des articulations flexibles, qui permet de contrôler la force du contact entre le robot et les individus ou les objets dans son environnement immédiat.

  • La coordination du corps entier et le contrôle de l’équilibre afin de maintenir l’équilibre du robot en cas de collision avec des objets dans son environnement.

  • Et les manœuvres à distance pour permettre aux utilisateurs d’exercer un contrôle transparent et intuitif sur le robot.

Spécifications techniques

 

Système de manœuvre principal

T-HR3

Taille

850 x 1 500 x 1 450 mm (L x P x H)

H : 1 540 mm

Poids

170 kg

75 kg

Pièces mobiles

16 axes

32 axes et 10 doigts

Accessoires

Gant de données, écran monté sur la tête