Toyota City, Aichi et Kadoma City, Osaka (Japon), le 22 janvier 2019 – Toyota Motor Corporation (Toyota) et Panasonic Corporation (Panasonic) ont conclu aujourd’hui un contrat d’intégration commerciale ainsi qu’un contrat portant sur la création d’une nouvelle société (en coentreprise) dans le domaine des batteries prismatiques automobiles. Voici les détails de ces contrats.

Points essentiels

  • Toyota et Panasonic vont créer une coentreprise (en attente de l’approbation des autorités chargées de l’application du droit de la concurrence dans les pays et les régions concernées) d’ici la fin de 2020.
  • Cette nouvelle entité sera détenue à 51 % par Toyota et à 49 % par Panasonic.
  • Le champ d’application de cette coentreprise englobera la recherche, le développement, l’ingénierie de production, la fabrication, l’approvisionnement, la réception des commandes et la gestion des batteries prismatiques lithium-ion, des batteries à semi-conducteurs et des batteries de la prochaine génération pour automobiles.
  • Dans le cadre de cette coentreprise, Toyota transférera des équipements et du personnel aux activités de développement et d’ingénierie de production liées aux cellules de batterie. Panasonic transférera des équipements, d’autres actifs, passifs, du personnel et d’autres éléments dans les secteurs du développement, de l’ingénierie de production, de la fabrication (usines du Japon et de Dalian, en Chine), de l’approvisionnement, de la réception des commandes et de la gestion liés à la branche d’activité des batteries prismatiques pour automobiles.
  • En tout, le nombre d’employés des deux sociétés liés aux opérations faisant l’objet d’un transfert à la coentreprise s’élève à 3 500 (à la fin décembre 2018).
  • En principe, les produits fabriqués par la coentreprise seront vendus à différents constructeurs automobiles par Panasonic.

Outre l’évolution des besoins des consommateurs en matière d’automobile, comme en témoignent les virages vers les véhicules connectés, la conduite autonome et les services d’autopartage, le monde automobile d’aujourd’hui est aussi appelé par la société à aider à trouver des solutions à des problèmes tels que ceux liés au réchauffement climatique, aux ressources et à l’énergie. Alors que l’électrification des véhicules s’accélère vers la résolution de ces problèmes environnementaux, les batteries sont un élément fondamental de la solution.

Toutefois, de nombreux défis liés aux batteries doivent être relevés, qu’il s’agisse de l’acquisition de capacités technologiques avancées pour résoudre les problèmes de coût, de densité énergétique, de temps de charge et de sécurité, mais aussi de la mise en place de capacités d’approvisionnement stables et de structures de recyclage efficaces. Le modèle corporatif est un environnement dans lequel les efforts déployés chacun de leur côté par les fabricants de batteries ou les constructeurs automobiles ne suffisent pas à résoudre les problèmes.

Dans ce contexte, Toyota et Panasonic ont annoncé le 13 décembre 2017 une entente pour étudier la faisabilité d’une activité conjointe liée aux batteries prismatiques automobiles. Depuis lors, les deux sociétés ont réalisé des batteries prismatiques automobiles à haute capacité et à haut rendement qui dominent l’industrie aussi bien sur le plan des performances que du coût. Pour contribuer à la démocratisation des véhicules électriques de Toyota et d’autres constructeurs automobiles, Toyota et Panasonic ont également tenu à plusieurs reprises des discussions sérieuses sur les détails concrets de leur collaboration.

Toyota et Panasonic sont persuadés que les ententes conclues aujourd’hui renforceront et accéléreront encore leurs actions pour réaliser des batteries concurrentielles.

La coentreprise intégrera la gestion et d’autres ressources des deux entreprises, en misant sur les points forts de Toyota et de Panasonic. Toyota apportera : 1) son savoir-faire et ses données de marché relatives aux véhicules électrifiés, 2)ses technologies de pointe liées aux batteries à semi-conducteurs et plus encore, et 3) ses capacités de fabrication (monozukuri). De son côté, Panasonic, démontrant ses forces en tant que fabricant de batteries, apportera : 1) ses technologies liées aux batteries à haute capacité et haut rendement d’excellente qualité et extrêmement sûres, 2) ses technologies de production de masse, et 3) sa clientèle au Japon et à l’étranger. De cette façon, la coentreprise a l’ambition de devenir le chef de file dans le développement et les capacités de fabrication de batteries.

Plus précisément, pour que la coentreprise devienne le chef de file en matière de capacité de développement de batteries, Toyota et Panasonic ont l’intention de coordonner leurs efforts dès la planification et la conception des véhicules, et de promouvoir l’accélération du développement des batteries à haute capacité et à haut rendement. Pour que la coentreprise devienne le chef de file en matière de capacité de fabrication de batteries, Toyota et Panasonic ont l’intention de partager entre elles leurs ressources en ingénierie de production et leur savoir-faire monozukuri. Elles entendent aussi, en plus d’établir une structure d’approvisionnement stable, peu coûteuse et de grande qualité, notamment tirer parti des avantages d’échelle liés aux coûts d’approvisionnement et de production.

Shigeki Terashi, vice-président principal de Toyota, a déclaré : « Avec Panasonic, nous voulons améliorer notre compétitivité sur le marché des batteries, qui représentent l’une des technologies fondamentales des véhicules électrifiés. En contribuant à la démocratisation des véhicules électriques de Toyota et d’autres constructeurs automobiles, nous voulons aider à trouver des solutions à des problèmes tels que ceux liés au réchauffement climatique, aux ressources et à l’énergie. Nous attendons beaucoup de la nouvelle société, en particulier – alors que nous avons l’ambition de fabriquer des véhicules électrifiés toujours meilleurs et d’en accélérer les ventes – son rôle dans les projets de démocratisation des véhicules électrifiés* (notamment en réalisant l’objectif de Toyota, qui est de vendre plus de 5,5 millions de véhicules électrifiés par an), que nous avons annoncés à la fin de 2017. »

Masahisa Shibata, directeur général de Panasonic, a déclaré : « Notre union avec les technologies de batterie et d’ingénierie de production de Toyota représente pour nous une excellente occasion de perfectionner, plus rapidement que jamais, nos batteries prismatiques automobiles qui ont déjà fait leurs preuves en matière de rendement et de sécurité. Par l’électrification des véhicules, nous voulons accélérer notre contribution à la mise en place d’une société de la mobilité respectueuse de l’environnement. »