TORRANCE (CALIFORNIE), le 20 février 2017. – Le 17 février, la California Energy Commission (CEC) a publié un avis d’attribution de marché, un « Notice of Proposed Award » (NOPA), décrivant les subventions pour financer l’infrastructure de ravitaillement en hydrogène en Californie. La candidature de Shell, en partenariat avec Toyota, sera examinée pour l’installation d’équipement de ravitaillement en hydrogène dans sept stations-service dans l’État de Californie, et une subvention de 16 362 500 $ pour le développement de ces stations.
 
Le NOPA marque une étape importante dans la volonté de la Californie de généraliser l’utilisation de carburants et de technologies automobiles à faible empreinte carbone, par le biais de l’Alternative and Renewable Fuel and Vehicle Technology Program de la CEC.
 
« La mise en place d’une infrastructure de ravitaillement accessible, fiable et pratique est essentielle en vue de l’adoption généralisée des véhicules à pile à combustible », a confié Craig Scott, directeur principal des technologies automobiles évoluées chez Toyota Motor North America. « Le partenariat de Shell apportera l’expertise et les ressources d’une grande compagnie énergétique aux efforts d’infrastructure de l’hydrogène en Californie. L’équipe de Toyota et Shell nous rapprochera d’une société fondée sur l’hydrogène. »
 
« Les véhicules électriques à hydrogène pourraient jouer un rôle important dans l’amélioration de la qualité de l’air tout en offrant aux automobilistes un moyen de locomotion pratique », a déclaré Oliver Bishop, directeur général de l’hydrogène chez Shell. « Ce genre de collaboration entre le secteur public et le secteur privé est essentiel pour faire de l’hydrogène une réalité. C’est une excellente occasion de favoriser l’augmentation du nombre de voitures à hydrogène sur les routes et de soutenir les objectifs de réduction des émissions de carbone de l’État. »

Pour plus de détails sur les avis de la NOPA du 17 février 2017, veuillez consulter :
http://www.energy.ca.gov/contracts/GFO-15-605_NOPA.pdf
 

Toyota appuie le développement de l’infrastructure d’hydrogène en participant à plusieurs collaborations. En Californie, Toyota a conclu un accord financier avec FirstElement Fuels pour la construction et l’exploitation de 19 stations de ravitaillement dans tout l’État. En 2016, Toyota a annoncé une collaboration avec Air Liquide pour le développement et la fourniture de 12 stations de ravitaillement en hydrogène ultramodernes dans les États de New York, du New Jersey, du Massachusetts, du Connecticut et du Rhode Island. 
 
Shell prend part à diverses initiatives visant à encourager l’adoption de l’hydrogène comme carburant de transport. En Allemagne, Shell collabore avec des partenaires publics et privés dans le cadre de H2 Mobility Germany, un projet de financement commun mis sur pied pour l’établissement d’un réseau de stations de ravitaillement en hydrogène dans tout le pays. 

Aujourd’hui, Shell exploite deux stations de ravitaillement en hydrogène en Californie, toutes deux à Los Angeles.

###