Toyota Project Portal Concept 01
 
  • Le « Project Portal » est un système de piles à combustible à l’hydrogène à l’intention des camions lourds au port de Los Angeles
  • L’étude de faisabilité examinera l’usage potentiel de la technologie des piles à combustible dans les transports lourds

 


LOS ANGELES, le 19 avril 2017. – Imaginez l’autoroute 710 sud envahie de files interminables de semi-remorques transportant des marchandises à destination ou en provenance des ports achalandés de Los Angeles et de Long Beach. Maintenant, imaginez les mêmes camions se déplaçant rapidement, sans bruit et sans rejeter d’émissions polluantes. Toyota œuvre pour que cette vision devienne réalité.   

Toyota Motor North America, Inc. (TMNA) a dévoilé aujourd’hui son « Project Portal », un système de piles à combustible à l’hydrogène conçu pour les camions lourds au port de Los Angeles. Annoncée lors d’une conférence de presse en présence de responsables du port et de représentants du California Air Resources Board (CARB) et de la California Energy Commission (CEC), la validation de principe du camion sans émissions polluantes fera partie d’une étude de faisabilité examinant les perspectives offertes par la technologie des piles à combustible dans des applications pour poids lourds. Cette étude, qui débutera cet été, contribuera au Plan d’action sur la qualité de l’air du port, qui a permis depuis 2005 de réduire fortement les émissions nocives provenant des activités des ports de Long Beach et de Los Angeles.

« Comme elle l’a déjà fait avec la Prius et la Mirai, Toyota se projette dans l’avenir de la technologie. En offrant au port cette validation de principe du camion à pile à hydrogène “zéro émission”, Toyota montre l’exemple. Et nous espérons que de nombreux autres emboîteront le pas », a déclaré Mary D. Nichols, présidente du California Air Resources Board (CARB). « Le CARB suivra l’évolution de cette étude avec un grand intérêt puisque nous avons l’intention d’élaborer la meilleure combinaison de règlements et d’incitatifs favorisant l’expansion du marché des poids lourds les moins polluants et les plus éconergétiques. Cela, en vue de répondre à la nécessité d’un changement radical dans le secteur du transport de marchandises. »

Le « Project Portal » est une nouvelle étape dans les efforts déployés par Toyota en vue d’élargir l’application de la technologie des piles à combustible à « zéro émission » dans diverses industries. C’est un camion lourd parfaitement fonctionnel possédant la puissance et le couple nécessaires pour mener des opérations de factage portuaire, qui ne rejette que de la vapeur d’eau. Les véhicules lourds représentent une proportion importante des émissions annuelles au port de Los Angeles, et l’étude de faisabilité du « portail » pourrait ouvrir de nouvelles possibilités de réduction des émissions. 

« Toyota est convaincue que la technologie de la pile à hydrogène a le potentiel de devenir la motorisation de demain », a indiqué Bob Carter, vice-président directeur de TMNA. « Qu’il s’agisse de l’adoption des premiers véhicules à pile à combustible sur le marché grand public ou de la mise en service d’autobus à hydrogène au Japon, Toyota est le fer de lance de la technologie “zéro émission” modulaire et évolutive. Avec le “Project Portal”, nous sommes fiers de contribuer à l’exploration des avantages pour la société d’une plateforme de camions lourds véritablement “zéro émission”. »

Le « Project Portal » est conçu pour réaliser les objectifs de rendement en soutien des opérations de factage portuaire. Le camion développe une puissance de plus de 670 chevaux et un couple de 1 325 livres-pied à partir de deux assemblages de piles à combustible de la Mirai et d’une batterie de 12 kWh, une batterie relativement modeste pour des opérations de chargement de catégorie 8. Sa capacité de charge combinée brute est de 80 000 lb, et son autonomie est supérieure à 200 milles sur un plein d’hydrogène, dans des conditions de factage normales.

« Le port de Los Angeles est ravi de collaborer avec Toyota pour explorer la faisabilité de la technologie des piles à combustible dans le contexte des opérations de factage portuaire », a confié Tony Gioiello, directeur général adjoint du développement au port of Los Angeles. « Notre port et les parties prenantes de l’industrie ont démontré leur leadership dans la réduction des émissions polluantes provenant des activités portuaires, et le potentiel offert par la technologie des camions lourds à “zéro émission” de Toyota représente une solution supplémentaire en vue de réaliser les objectifs à long terme du Plan d’action sur la qualité de l’air des ports de la baie de San Pedro. »

Le « Project Portal » n’est qu’un exemple de l’engagement continu de Toyota dans la technologie des piles à combustible et dans le potentiel d’une société fondée sur l’hydrogène. Il s’inscrit dans le cadre des initiatives prises par la compagnie pour développer l’infrastructure de ravitaillement en hydrogène de la Californie, en particulier le récent partenariat conclu avec Shell pour augmenter le nombre de stations de ravitaillement en hydrogène dans tout l’État. 

« Les véhicules à hydrogène jouent un rôle dans les efforts déployés par la Californie pour réaliser ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l’air et réduire sa dépendance aux énergies fossiles », a déclaré Janea A. Scott, commissaire à la Commission de l’énergie de la Californie. « C’est pourquoi la California Energy Commission investit dans l’infrastructure de ravitaillement nécessaire pour favoriser l’adoption de ces véhicules. La Commission salue les efforts de Toyota pour appliquer cette technologie de pointe dans la validation de principe du camion sans émissions polluantes. Cette démonstration permettra de mettre en évidence le rôle que peuvent jouer les piles à combustible pour soutenir les efforts du secteur des véhicules lourds dans l’amélioration du rendement énergétique, la transition vers les technologies “zéro émission” et l’atteinte d’une meilleure compétitivité. »