Des chefs de file de l’industrie, du secteur public, du secteur éducatif et du secteur sans but lucratif rejoignent l’ancien secrétaire américain aux Transports Rodney Slater pour offrir leurs conseils sur la qualité et la sécurité
 
(New York, New York) Le 29 avril 2010 – L’ancien secrétaire américain aux Transports Rodney E. Slater a annoncé aujourd’hui la nomination de six éminents spécialistes en sécurité et en qualité au Comité consultatif nord-américain sur la qualité, un groupe indépendant créé par Toyota. Avec ces nominations, le comité est désormais au complet. Ce groupe d’éminents spécialistes, dont l’expérience englobe le secteur des entreprises, le secteur public, le secteur éducatif et le secteur sans but lucratif rejoint l'ancien secrétaire américain R. Slater, qui a été nommé au mois de mars à la tête du nouveau comité.
 
M. Slater a joué un rôle décisif dans le choix et l’approbation des nouveaux membres du comité. Voici la liste complète des membres du comité :
  • Rodney E. Slater, ancien secrétaire américain aux Transports;
  • Norman Augustine, ancien président du conseil et PDG de Lockheed Martin Corporation;
  • Patricia Goldman, ancienne vice-présidente du National Transportation Safety Board (NTSB);
  • Mary Good, doyenne de la faculté d’Ingénierie et des Technologies de l’information, University of Arkansas at Little Rock, et ancienne présidente de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS);
  • Roger Martin, doyen de la Rotman School of Management;
  • Brian O’Neill, ancien président de l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS); et
  • Sheila Widnall, professeure au MIT et ancienne secrétaire américaine de l’U.S. Air Force.
 
Ce groupe de spécialistes indépendant offrira ses conseils aux filiales nord-américaines de Toyota, sur toutes les questions concernant la qualité et la sécurité, en collaborant étroitement avec l’équipe dirigeante de la société et avec le tout nouveau North American Quality Task Force, sous la direction du chef de l’assurance de la qualité Steve St. Angelo. Les membres du comité auront accès sans contrainte à l’information concernant les procédures de Toyota en matière de qualité et de sécurité et pourront communiquer directement avec le président de Toyota Motor Corporation Akio Toyoda ainsi qu’avec le tout nouveau Special Committee for Global Quality, placé sous la direction de M. Toyoda.  Le comité sera également en mesure de commander des examens indépendants supplémentaires et disposera des ressources nécessaires pour mener à bien sa mission.
 
« Toyota est au cœur d’un vaste effort mondial visant à renforcer nos opérations d’assurance de la qualité et à établir une nouvelle norme plus rigoureuse en matière de sécurité et de fiabilité des véhicules. Nous nous engageons à prendre toutes les mesures nécessaires pour surpasser les attentes des clients, et par tous les moyens possibles, a déclaré M. St. Angelo. Solliciter l'expérience et les conseils de spécialistes indépendants est un élément fondamental de ce processus. C'est pour nous un honneur de collaborer avec ces chefs de file reconnus pour nous aider à réaliser nos objectifs. »
 
« Je suis ravi de travailler avec un groupe de spécialistes si éminents. Chaque membre du comité est largement respecté pour son expérience, son expertise et ses aptitudes – que ce soit dans le secteur des entreprises, dans le secteur public, dans les transports ou dans le domaine de la sécurité, a déclaré l’ancien secrétaire M. Slater. Ce groupe possède la diversité d’expérience et la richesse de connaissances nécessaires pour offrir de judicieux conseils à Toyota concernant ses protocoles de sécurité et de qualité. »
 
La priorité la plus pressante du comité est d’acquérir une connaissance approfondie des processus de sécurité et de contrôle de la qualité de Toyota, y compris les mesures importantes que la société a déjà mises en œuvre pour améliorer ses capacités d'assurance de la qualité. Le comité a déjà commencé ses examens sur place des principales installations, usines et des centres techniques de la société sur tout le continent nord-américain. En mai, le comité se rendra au Japon pour rencontrer les principaux dirigeants, dont le président Akio Toyoda, et visiter les centres de qualité, de recherche et développement et les centres techniques de la société.
 
L’une des premières mesures concrètes du comité sera d’effectuer une évaluation du système de commande électronique intelligent du papillon des gaz (ETCS-i) installé sur les véhicules Toyota et Lexus. Les résultats de cette évaluation seront rendus publics. Pour cette évaluation, le groupe aura pleinement accès aux résultats des nombreux essais effectués précédemment et actuellement par Toyota, ainsi qu’à l’étude indépendante entreprise pour Toyota par Exponent, une société d’experts-conseils en génie et scientifiques de Palo Alto, Californie. Dans le cadre de ses examens sur place, le comité visitera les installations d’Exponent et rencontrera les ingénieurs.
 
Présentation des membres du comité consultatif
 
Rodney E. Slater est actuellement associé au sein d’un prestigieux cabinet d’avocats spécialisés dans les politiques publiques, Patton Boggs LLP à Washington, D.C., et plus particulièrement dans la promotion d’une infrastructure de transport mondiale plus sûre, plus respectueuse de l’environnement et plus durable.
 
Rodney Slater a occupé le poste de secrétaire aux Transports du gouvernement du président américain William J. Clinton de février 1997 à janvier 2001. Pendant son mandat, M. Slater a défendu plusieurs initiatives historiques qui ont reçu le soutien bipartisan du Congrès américain, dont notamment le Transportation Equity Act for the 21st Century (TEA-21), une loi qui a garanti un investissement de plus de 200 milliards de dollars pour le transport terrestre jusqu’à 2003, et le Wendell H. Ford Aviation Investment Reform Act for the 21st Century (AIR-21), une loi qui prévoit de débloquer la somme record de 46 milliards de dollars en vue d’améliorer la sécurité du système aéronautique américain. En tant que secrétaire aux Transports, il a également collaboré avec le Congrès pour obtenir le passage du Transportation Recall Enhancement, Accountability and
Documentation (or TREAD) Act.
 
M. Slater a récemment été élu membre de la Harvard Advanced Leadership Initiative. Il est également membre de la National Academy of Public Administration et de la Clinton Global Initiative, et récipiendaire du NCAA Silver Anniversary Award. Il siège au conseil d’administration des sociétés Delta Airlines, Verizon, ICx Technologies, Kansas City Southern et Transurban Group. Il est ancien administrateur de la Northwest Airlines et ancien président du conseil d’administration de United Way of America.
 
Norman R. Augustine est président du conseil d’administration et PDG retraité de Lockheed Martin Corporation et ancien sous-secrétaire de l’Armée. Largement reconnu pour son leadership dans le domaine de la technologie, M. Augustine a servi pendant 16 ans au President's Council of Advisors on Science and Technology. M.  Augustine a également présidé le Review of U.S. Human Space Flight Committee de l’administration Obama, un comité de personnalités créé en 2009 avec pour mission de conduire une évaluation indépendante des activités du pays concernant les vols spatiaux habités.
 
M. Augustine a reçu de nombreuses distinctions, parmi lesquelles la National Medal of Technology, le AAAS Philip Hauge Abelson Prize, la NAS Public Welfare Medal et la Distinguished Service Medal, qui lui a été décernée à cinq reprises. Augustine a présidé le comité NAS qui a réalisé l’étude de 2005 intitulée « Rising Above the Gathering Storm: Energizing and Employing America for a Brighter Economic Future », préconisant des solutions pour renforcer la recherche et l’éducation dans les domaines de la science et de la technologie.
 
M. Augustine a occupé les fonctions de président de la National Academy of Engineering, de président et de président du conseil de l’Association of the United States Army, de président de l’Aerospace Industries Association, de président du conseil du Defense Science Board, et de président de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics.
Il est membre actuel ou ancien du conseil d’administration des sociétés ConocoPhillips, Black and Decker, Procter & Gamble et Lockheed Martin et administrateur émérite de Johns Hopkins, et ancien membre du conseil d’administration de Princeton et du MIT. Il est titulaire de 23 doctorats honoris causa.
 
 
Patricia Goldman est une ancienne vice-présidente du National Transportation Safety Board. Mme Goldman est actuellement présidente émérite de l'Ovarian Cancer National Alliance, dont elle était une cofondatrice en 1997 et dont elle a fait une des principales sources de défense, d’information et de soutien pour les femmes souffrant du cancer de l’ovaire et leurs familles.
 
Mme Goldman a eu une carrière distinguée comme cadre supérieure de nombreuses sociétés, du gouvernement et d’organismes à but non lucratif avec une expérience importante en gestion de divers problèmes et auditoires dans tous les secteurs des transports. Outre ses nombreux postes de direction d’entreprises et d'organismes à but non lucratif, Mme Goldman a siégé de 1979 à 1988 comme membre, puis comme vice-présidente du National Transportation Safety Board, où elle a géré des enquêtes sur des accidents importants dans tous les modes de transport et où elle a joué in rôle crucial dans la mise en œuvre de règlements sur la sécurité, dont l’utilisation obligatoire de sièges pour enfant. De 1988 à 1994, Mme Goldman était vice-présidente principale des communications de la société pour US Airways, où elle a siégé sur le comité exécutif de la société qui faisait la coordination de tous les volets des activités quotidiennes.
 
Dr Mary L. Good est doyenne fondatrice et détient la chaire Donaghey du Donaghey College of Engineering and Information Technology de la University of Arkansas at Little Rock, en Arkansas.
 
Le Dr. Good est renommée pour sa carrière distinguée dans l'enseignement, l'industrie et le gouvernement, ayant siégé sur le National Science Board (NSB) sous les présidents Carter et Reagan et comme présidente du NSB de 1988 à 1991. Elle a également participé au President’s Council of Advisors on Science and Technology sous le président George H.W. Bush, ainsi que détenu le poste de Sous-secrétaire à la technologie du Département du commerce pour le président Clinton. Dr Good a aussi passé 25 ans à faire de l’enseignement et de la recherche à la Louisiana State University et à la University of New Orleans avant de piloter les activités de recherche et de développement d’Allied Signal. Dr Good a reçu de nombreux prix de mérite et de mentions élogieuses, dont le Vannevar Bush Award et la National Science Foundation Distinguished Service Medal accordée par la National Science Foundation, l’American Chemical Society Priestly Medal, le 6th Annual Heinz Award et le prix Philip Hogue Abelson de l’American Association for the Advancement of Science qui l’a aussi nommée présidente.
 
Roger Martin est le doyen de la Rotman School of Management et professeur de gestion stratégique à Toronto, Ontario. M. Martin détient également la chaire du premier ministre en concurrence et productivité en plus d’être le directeur du Michael Lee-Chin Family Institute for Corporate Citizenship at the School. Auparavant, il a été 13 ans directeur de Monitor Company, la société d'experts-conseils en stratégie mondiale sise à Cambridge, Massachusetts, dont il a été un des codirigeants de l’entreprise pendant deux ans.
 
En 2010, M. Martin a été nommé un des plus importants concepteurs d’influence au monde par BusinessWeek. En 2009, il a été nommé un des 50 plus grands penseurs en gestion par The Times (of London) et Forbes.com. M. Martin écrit régulièrement dans de grandes publications dont : BusinessWeek, The Washington Post, Financial Times et Harvard Business Review. Il a publié trois tomes : The Design of Business (Harvard Business School Press, 2009), The Opposable Mind (Harvard Business School Press, 2007) et The Responsibility Virus (Basic Books, 2002). Il est également co-auteur de The Future of the MBA (Oxford University Press, 2008) et de Diaminds (Rotman/UTPress,
2009).
 
M. Martin est président du Groupe de travail sur la compétitivité de l’Ontario, productivité et progrès économique et siège sur le conseil d’administration de Thomson Reuters Corporation et de Research in Motion, entre autres.
 
Brian O’Neill est un ancien président de l’Insurance Institute for Highway Safety et siège actuellement sur le conseil d’administration du Pacific Institute for Research and Evaluation (PIRE), un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir, entreprendre et évaluer des activités, des études et des programmes pour améliorer la santé, le bien-être et la sécurité publics.
 
De 1969 à 2005, M. O’Neill a œuvré à l’Insurance Institute for Highway Safety, et a aidé à fonder le Highway Loss Data Institute en 1972. Il a été président de ces deux organisations pendant plus de 20 ans. Il était personnellement responsable des programmes de recherche des deux organismes et, au fil des ans, il a été personnellement impliqué dans la recherche couvrant pratiquement tous les volets de la réduction des pertes routières, y compris la conception des véhicules et des routes, les soins médicaux d’urgence, l’efficacité du Code de la route et le comportement des automobilistes. M. O’Neill est membre de la Society of Automotive Engineers, il est l’auteur de nombreux articles et conférences sur la sécurité automobile et de la circulation. Il a reçu de nombreux prix dont le Arnold Siegel International Transportation Safety Award de la Society of Automotive Engineers, le National Highway Traffic Safety Administration Special Award of Appreciation, le American Public Health Association’s Public Service Award, et le Washington Automotive Press Association’s Golden Gear Award for Outstanding Achievements in Vehicle Safety.
 
Sheila E. Widnall est Institute Professor et professeur d’aéronautique et d’astronautique au Massachusetts Institute of Technology. De 1993 à 1997, elle a été Secrétaire de l’aviation, dans quel rôle elle a su développer la vision à long terme de cette organisation : « Global Engagement: A Vision for the 21st Century Air Force. » Le Dr. Widnall était responsable de toutes les affaires du Département, y compris la formation, la recherche et le développement, l’administration et le bien-être du personnel.
 
Depuis son retour à MIT en 1997, le Dr Widnall a participé activement à la MIT Lean Aerospace Initiative avec un accent particulier sur les équipes spécialisées dans l’espace et les politiques. Ses activités de recherche sur la dynamique des fluides englobent la stabilité de la couche limite, les charges hydrodynamiques instationnaires sur les plans porteurs entièrement mouillés et supervavitants, la théorie des surfaces portantes instationnaires, les forces aériennes instationnaires sur les cylindres oscillants en débit subsonique et supersonique, la séparation de tourbillon de bord d’attaque instationnaire d’aile delta mince, l’aérodynamique de tourbillon en bout de pale, le bruit d’hélicoptère, l’aérodynamique de véhicules de transport terrestre à haute vitesse, stabilité des tourbillons, des études de sillage aérodynamique, la turbulence et la transition.
 
Dr Widnall a été nommée Abby Rockefeller Mauze Professor of Aeronautics and Astronautics en 1986 et Institute Professor en 1998. Elle a rempli les fonctions d’Associate Provost de MIT en 1992-1993. En 2003, elle a siégé sur le comité d’enquête sur l’accident de la navette spatiale Columbia. Dr Widnall est également membre de la National Academy of Engineering et Honorary Fellow of the American Institute of Aeronautics and Astronautics.
 
 
 
-30-