Prpar pour :

Economic Club of Washington, D.C.
Lundi 30 septembre 2013
Takeshi Uchiyamada, prsident, Toyota Motor Corporation
_____________________
 
Merci de votre prsentation, David.  J’apprcie cette occasion.
 
Je parie que la majorit des gens prsents ici ce matin pensent que tous les cadres japonais passent tout leur temps travailler.
C’est pourquoi j’aimerais vous parler d’une de mes passions.
 
J’adore faire de la voile avec mes amis. C’est une activit que nous pratiquons ensemble depuis 40 ans. Quand on navigue, il faut connatre les mares et les vents changeants, mais aussi les contre-courants. Les dangers sont rels. Mais si on possde les comptences ncessaires… et qu’on peut compter sur ses quipiers pour survivre… on s’en sort toujours. C’est l’me de la voile.
 
D’ailleurs, heureusement que c'est une activit qui me plat, parce que finalement, elle ressemble beaucoup au pilotage d’une compagnie automobile d’envergure mondiale travers une priode de fortes turbulences.
 
En effet, Toyota a d faire face une srie de rudes preuves.  
 
Aprs la crise financire de 2007 et 2008, il y a eu la campagne de rappel de 2010, puis le sisme et le tsunami en 2011, avec les perturbations que cette catastrophe a entran sur notre chane d’approvisionnement mondiale. 
 
Mais nous avons russi franchir tous ces cueils. Aujourd’hui, nous intensifions nos efforts pour nous amliorer constamment, conformment au concept japonais de kaizen .
 
Le genre de turbulences dont je veux vous parler aujourd’hui est diffrent. Il s’agit de turbulences technologiques, commencer par les systmes de propulsion qui quiperont les voitures du futur.
 
Certains me considrent comme le pre de la Prius hybride — ou peut-tre mme dj comme le grand-pre — je ne sais plus. Mais ce que je peux vous dire, c’est que la cration de la Prius n’a pas t un jeu d’enfant.
 
En 1993, mon groupe s’est vu confier pour mission de crer une voiture pour le 21e sicle.
 
Mon quipe a propos la haute direction un vhicule offrant un rendement nergtique une fois et demi suprieur .
 
Nous pensions que cet objectif tait dj trs ambitieux. Mais la haute direction nous a demand d’aller encore plus loin : Doublez-le. Vous n’tes pas assez ambitieux. Pensez au sicle prochain. Nous avons donc d abandonner l’objectif possible pour essayer d’atteindre l’objectif idal . Jamais je n’avais eu une telle pression sur les paules.
 
Pour relever ce dfi particulirement exigeant, nous avons fini par adopter un systme hybride.

Aprs avoir tudi 80 systmes hybrides diffrents, nous avons fini par choisir le systme srie-parallle . Ce systme permettait au vhicule de rouler seulement avec le moteur essence, seulement avec le moteur lectrique ou avec les deux systmes simultanment, selon les conditions de conduite. L’avantage de ce systme tait d’optimiser la consommation globale de carburant et la protection de l’environnement.
 
La prsentation du premier prototype au salon de l’auto de Tokyo l’automne 1995 a t un chec total. Je ne sais pas si vous pouvez imaginer notre angoisse, mais pendant 49 jours, entre novembre et dcembre, la voiture n’a pas boug d’un pouce. Inutile de vous dire que j’ai eu du mal trouver le sommeil pendant cette priode.  Finalement, vers la fin de l’anne, la voiture a enfin daign rouler… mais seulement sur une distance de 500 mtres!
 
Nous avons poursuivi le dveloppement du vhicule pour atteindre notre objectif de lancement en dcembre 1997.
 
Je sais que mes propos peuvent sembler prtentieux, mais les faits me donnent raison : la Prius est devenue le plus important vhicule pour l’avenir de la socit. Nous avons mis profit les connaissances acquises durant ce processus pour les appliquer d’autres vhicules Toyota et Lexus. Au mois de mars, nous en tions 5 millions de vhicules hybrides vendus dans le monde. elle seule, la Prius s’est dj vendue 3 millions d’exemplaires dans le monde (juin).
 
Personnellement, je suis la fois trs fier du succs des vhicules hybrides et profondment reconnaissant tous nos clients qui les ont choisis et qui leur font confiance.
 
Un de nos concurrents a dclar un jour : Les gens qui roulent en Prius sont des geeks. quoi un propritaire de Prius a rpondu sur Internet : Je suis un geek propritaire de Prius, et fier de l’tre! Cet pisode nous a donn l’ide de crer l’insigne Prius Geek . Ce petit objet en fer-blanc n’a pas grande valeur, mais pour moi, c’est une distinction qui vaut tout l’or du monde et je suis fier de le porter.
 
Aujourd’hui, je ne m’occupe plus de la conception ou de la fabrication des vhicules. Je suis devenu prsident, ce qui me permet d’avoir une vue d’ensemble sur les orientations prsentes et futures de la socit.
 
Quand je regarde ce qui se passe dans le reste du monde, je remarque qu’un certain nombre de gens pensent que les moteurs diesel reprsentent l’avenir de l’automobile. Pour d’autres, les vhicules tout lectriques sont la solution immdiate.
 
Certaines personnes pensent que les vhicules hybrides, comme la Prius, ne sont qu’un pont vers l’avenir . Mais nous pensons que ce pont pourrait tre trs long et trs solide. Les hybrides nous permettront de raliser de nombreuses avances.
 
Comme nous l’avons annonc le mois dernier dans le Michigan, nous travaillons actuellement sur la Prius de quatrime gnration. Jusqu’ici, chaque nouvelle gnration s’est traduite par une amlioration de 10 % du rendement nergtique. Cette fois, nous avons l’intention de battre le record.
 
Nous continuerons d’toffer notre offre de vhicules hybrides, pour offrir davantage de vhicules de ce type que n’importe quel autre fabricant. Une de nos variantes est l’hybride branchable. Cette voiture rduit les missions de CO2 dans la mme mesure qu’un vhicule tout lectrique. La principale diffrence entre les deux, c’est que mme lorsque sa batterie lectrique a besoin d’tre recharge, l’hybride branchable peut continuer rouler avec son moteur essence. Ainsi, le conducteur ou la conductrice ne craint pas de tomber en panne au beau milieu de la route.
 
On compte beaucoup de vhicules hybrides en circulation aux tats-Unis. Pourtant, j’exhorte aujourd’hui l’industrie automobile vendre 5 millions de ces vhicules aux tats-Unis d’ici 2016. Ce n’est qu’en nous imposant la mme pression que pour le dveloppement de la Prius que nous pourrons atteindre des objectifs ambitieux. C’est le seul moyen d’y arriver. Je veux que notre industrie atteigne la barre des cinq millions d’hybrides en circulation aux tats-Unis.
 
Si aujourd’hui, les hybrides sont le pont vers l’avenir , qu’y-a-t-il de l’autre ct de ce pont? Comme tout le monde, nous explorons plusieurs pistes diffrentes. Nous avons ralis des progrs significatifs dans le dveloppement d’un vhicule pile hydrogne. Toyota sera en mesure de proposer cette nouvelle technologie dans une berline vers 2015. Tout comme pour les vhicules lectriques, les vhicules pile hydrogne n’mettent pas de gaz d’chappement. Mais ils prsentent l’avantage par rapport aux vhicules lectriques de ne pas avoir de problmes d’autonomie et de temps de charge. Personnellement, je fonde beaucoup d’espoirs dans cette technologie. Si les pouvoirs publics et l’industrie se donnent la peine de travailler main dans la main, elle pourrait bien constituer un lment d’une solution long terme.
 
Donnons-nous rendez-vous ici Washington dans une quinzaine d’annes et nous verrons bien quelle est la technologie qui s’est impose. D’ici l, si je suis encore parmi vous, je serai peut-tre son arrire-grand-pre!
 
J’aimerais galement voquer deux dfis technologiques quelque peu diffrents, mais nanmoins lis.
 
Le premier porte sur les technologies de conduite automatique. Aujourd’hui, nous sommes capables de reconnatre les conditions de conduite qui entourent le vhicule et de dterminer l’tat physique du conducteur. Cette prouesse technologique est rendue possible par le radar ondes millimtriques et la camra de reconnaissance des objets. Nous arrivons contrler le comportement du vhicule au moyen de capteurs placs l’avant du vhicule afin d’appliquer les freins et de commander la direction.
 
Selon nous, l’introduction de ces technologies doit s’effectuer progressivement, par tapes. Elles doivent tre en quelque sorte superposes, parce qu’il est important de toujours se prparer aux pires scnarios d’accident. Nous devons veiller ce que les automobilistes et la socit dans son ensemble comprennent bien les consquences de ces nouvelles technologies. On ne doit jamais transiger sur la scurit. Notre objectif absolu est d’liminer compltement les accidents mortels.
 
Le deuxime dfi est celui de l’interconnexion des vhicules entre eux, avec les routes et l’infrastructure, et plus globalement, avec la Toile. Si nous arrivions imaginer un systme de communication reliant les vhicules entre eux et avec l’infrastructure, nous pourrions crer un systme de transport intelligent. Ce systme permettrait de dtecter les embouteillages longtemps l’avance. Nous pourrions voir un vhicule avant mme qu’il n’entre sur l’autoroute. Ou mme un vhicule dissimul derrire une clture ou un btiment.
 
C’est un systme qui permettrait aussi de prvenir les accidents et les embouteillages. Il rduirait aussi les missions. Reste savoir comment le raliser et qui paierait la facture. Les fabricants devront adopter des normes communes pour que les vhicules de diffrentes marques puissent communiquer entre eux. Et il faudra aussi crer un vaste rseau de communication. Les pouvoirs publics et l’industrie devront travailler de concert pour que cet ambitieux projet devienne ralit. Il faudra peut-tre aussi crer de nouveaux modles conomiques et de nouveaux secteurs d’activit.
 
Aujourd’hui, nous planchons sparment sur les technologies de conduite et de connectivit, mais un jour, elles seront runies pour faire partie d’un mme et unique systme. Un peu comme une paire de pantalons et une ceinture. Elles iront parfaitement ensemble.
 
Quand on considre tous ces aspects, on a une ide de ce que seront les voitures dans quelques annes. Nous sommes vraiment en train de crer les voitures de demain.
 
Finalement, Toyota n’ignore pas l’incertitude conomique qui rgne actuellement dans le monde, y compris ici-mme aux tats-Unis. Dans nos efforts pour viter les cueils qui se dressent sur notre chemin, nous sommes conscients que nous avons d’importantes responsabilits, comme le bon capitaine d’un navire.
 
En 2011, nous avons rdig un document intitul Vision globale de Toyota . En phrases courtes de moins de 70 mots, ce document dfinit la compagnie idale, celle que nous aspirons devenir. Il raffirme que notre objectif principal est de crer des voitures toujours meilleures .
 
Mais nous pensons galement que nous devons contribuer la vie des communauts o nous ralisons d’excellentes ventes. Par exemple, nous nous efforons d’aider les communauts en travaillant sur des solutions d’infrastructure volues, comme les systmes de transport intelligents, les rseaux intelligents et d’autres solutions qui favorisent une plus grande mobilit.
 
Aux tats-Unis, quelques annes aprs le dbut de la crise, le secteur automobile se porte dj beaucoup mieux. Il joue dsormais un rle de premier plan dans la cration de nouveaux emplois et l’amlioration de la comptitivit du pays dans le monde. Ce sont de bons emplois. Ils ncessitent de notre part des efforts continus pour amliorer la formation et l’ducation. Nous pensons que tout cela contribue redonner le moral la socit amricaine.
 
l’heure actuelle, Toyota a investi 19,5 milliards de dollars et compte dix usines aux tats-Unis. En comptant les ventes, le marketing, la R. et D. et d’autres activits, nous employons directement plus de 31 000 personnes.
 
videmment, nous aimerions dvelopper notre activit commerciale dans le pays en proposant d’excellents nouveaux vhicules, mais nous avons aussi un engagement l’gard de l’industrie automobile, de l’conomie amricaine et de la socit amricaine toute entire.
 
Je vous remercie de votre attention. Je vous souhaite bonne chance et je suis impatient de discuter avec David.
 
- 30 -