Toyota n’a jamais trouv de cas d’acclration non intentionnelle cause par l’ordinateur / l’unit de commande lectronique du vhicule.