Points saillants de l'épreuve
 
  • TOYOTA Racing remporte les première et deuxième places aux Six heures de Silverstone, première épreuve du Championnat du monde d'endurance 2014.
  • Le championnat est constitué de huit courses disputées en divers endroits du monde pendant toute l'année.
  • Les deux TS040 que TOYOTA met en piste sont des voitures de course hybrides à quatre roues motrices d'une puissance de 986 chevaux.
  • L'équipe n° 8, dont les pilotes sont Anthony Davidson, Nicolas Lapierre et Sébastien Buemi, a terminé première.
  • L'équipe n° 7, dont les pilotes sont Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Kazuki Nakajima, a terminé deuxième.
 
TORONTO, ONT., (le 20 avril 2014) – TOYOTA Racing a débuté la saison du Championnat du monde d'endurance de la FIA à la perfection en prenant les première et deuxième places des Six heures de Silverstone après un départ en position de tête.
 
Avec ses 986 chevaux, la TS040 HYBRID à quatre roues motrices a remporté sa toute première course de façon convaincante grâce à l'équipe n° 8 composée de Anthony Davidson, Nicolas Lapierre et Sébastien Buemi qui a pris la tête dès le début de la première des huit courses du Championnat du monde d'endurance.
 
Et l'équipe n° 7, composée d'Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Kazuki Nakajima, a offert à TOYOTA Racing son tout premier doublé avec une superbe deuxième place conquise malgré une météo instable.
La piste a oscillé entre complètement sèche et détrempée par des pluies torrentielles, qui ont entraîné un drapeau rouge 30 minutes avant la fin de la course.
 
Alex est parti de la première position sur la grille et a conservé son avantage pendant un premier tour excitant au cours duquel Sébastien est passé de la cinquième à la troisième place.
 
Les TS040 HYBRID sont restées au cœur d'une action qui a vu plusieurs changements de positions avant que la pluie se mette de la partie après environ 40 minutes de course. Les deux voitures sont alors rentrées aux puits pour un changement de gommes, la voiture 8 ressortant chaussée de pneus pluie et la 7 de pneus intermédiaires.
 
La pluie a rapidement cessé et les pneus intermédiaires se sont avérés les plus efficaces, ce qui a permis à Sébastien de tirer le meilleur de son système à quatre roues motrices pour se bâtir une confortable avance.
 
Alex, qui manquait d'adhérence à cause de ses pneus pluie et avait donc reculé jusqu'à la troisième position après 90 minutes, a cédé le volant de la voiture 7 à Kazuki, qui s'est lancé en gommes lisses sur une piste qui séchait rapidement. La voiture 8 a fait de même peu après lorsque Nicolas a pris le relais de Sébastien.
 
La piste est demeurée sèche, ce qui a permis à Nicolas d'établir fermement la voiture 8 en tête, tandis que Kazuki resserrait l'emprise de la voiture 7 sur la deuxième position avant de céder le volant à Stéphane un peu après la mi-course.
 
La voiture de sécurité a brièvement interrompu la compétition, et Anthony en a profité pour prendre le volant de la voiture 8, toujours en tête.
 
À un peu plus d'une heure de l'arrivée, une pluie torrentielle s'abat sur la piste, et les équipes rappellent les deux voitures aux puits pour les chausser de pneus pluie tout en changeant les pilotes; Kakuzi a alors remplacé Stéphane dans la voiture 7 et Sébastien a remplacé Anthony dans la voiture 8.
 
La voiture de sécurité a fait son entrée en piste à 40 minutes de la fin d'une course qui a été écourtée parce que l'état de la piste ne permettait plus de courir. C'était la sixième victoire de TOYOTA Racing en 15 courses du Championnat du monde d'endurance, et sa seconde victoire de suite après son triomphe à l'épreuve finale de 2013 à Bahrain.
 
La deuxième ronde de la saison, les Six heures de Spa-Francorchamps en Belgique, sera courue dans deux semaines, le 3 mai.
 
Yoshiaki Kinoshita, président de l’équipe : « Ça a été un début de saison parfait; je tiens à remercier tous les membres de l'équipe d'avoir donné ce doublé à TOYOTA Racing. Nous avons travaillé extrêmement fort à la préparation de la TS040 HYBRID cet hiver et en nous sommes bien récompensés. Il y avait foule ici à Silverstone et les gens étaient très enthousiastes, alors il y avait de l'ambiance; je suis content que nous ayons pu leur donner un bon spectacle. Les conditions météo ont été très difficiles mais l'équipe est restée alerte et a pris les bonnes décisions stratégiques. L'équipe a vraiment travaillé pour obtenir notre résultat, mais la lutte avec Audi et Porsche est serrée et nous devons continuer à pousser en vue de la prochaine course, à Spa.
 
 
TOYOTA participe depuis bien des années à des courses d'endurance, depuis 1987 en fait avec la participation de la première génération des voitures de course Group C, la 87C, aux 24 heures du Mans. Les premières années de TOYOTA Racing ont permis à cette organisation mondiale de remporter de nombreux prix et ont consolidé l'opinion voulant que la technologie avancée des groupes propulseurs de TOYOTA définisse aussi bien la qualité que la performance.
 
Dans les années récentes, le Championnat du monde d’endurance de la FIA a permis à TOYOTA de poursuivre le développement et la démonstration de voitures de course hybrides menées en piste par une équipe à la formule gagnante.
 
Les règles du Championnat du monde d'endurance de cette année ont rendu les choses encore plus difficiles pour TOYOTA Racing comme pour les autres équipes en réduisant les limites de consommation de carburant par rapport à 2013. Depuis la fin de la dernière saison, toutes les voitures de course hybrides ont dû être dotées d'innovations de haut niveau aux plans du rendement énergétique et des stratégies de gestion.
 
Les défis cruciaux inhérents à la recherche d'équilibre entre la consommation et la performance demeurent au premier plan des efforts continus de TOYOTA pour améliorer ses avantages concurrentiels sur la piste comme sur la route.
 
Un des objectifs de l'équipe TOYOTA Racing, le développement d'une meilleure technologie hybride pour la piste, contribuera à accélérer le développement des voitures de demain et à les amener au consommateur beaucoup plus vite. La vision de TOYOTA est d'intégrer les progrès techniques issus de la piste de course aux véhicules grand public pour offrir aux automobilistes une conduite stimulante bien qu’écoresponsable.
 
- 30 -