« Des changements soudains et majeurs dans l'environnement commercial signifient que les façons conventionnelles de penser et de faire ne peuvent plus nous aider à croître durablement. Nous sommes à la croisée des chemins, et nous devons maintenant créer un nouveau modèle d'affaires. »

 

- Le président de Toyota, Akio Toyoda

 

TORONTO, ONT., (26 mars 2015) ― Au cours des quatre ans depuis l'annonce de sa nouvelle Vision globale, Toyota a fait des progrès importants vers la croissance durable en fabriquant des véhicules toujours meilleurs. Ces progrès ont exigé une nouvelle approche à la fabrication d'automobiles, dont les objectifs centraux sont une très grande amélioration du développement de produits et des installations de production plus concurrentielles. Nos efforts ont été fondés sur le processus de développement Toyota New Global Architecture (TNGA) et la formation d'effectifs qualifiés et compétents.

 

Akio Toyota, le président de Toyota, a commenté ainsi les progrès accomplis jusqu'ici : « Je veux que 2015 soit une année pendant laquelle nous faisons avec régularité de grands pas vers la croissance durable. Nous pouvons y parvenir en lançant de nouveaux modèles qui intègrent le processus TNGA, et utiliser au mieux cette pause intentionnelle pour renforcer notre compétitivité. Compte tenu de la nouvelle structure de direction que nous avons annoncée plus tôt dans le mois, il est important pour nous d'accroître notre compétitivité fondamentale, notamment par l'amélioration de nos ressources humaines. Nous avons pour objectif d'être une entreprise à la croissance durable, un arbre au tronc robuste. »

 

Fabriquer de meilleurs véhicules grâce au TNGA

 

Dans le but d'améliorer fortement la performance générale et la capacité d'attrait de ses véhicules, Toyota emploie une approche intégrée novatrice au développement des groupes propulseurs et des plateformes de véhicules. Le développement de véhicules est de plus centralisé pour promouvoir un partage stratégique des pièces et composants de groupes propulseurs dans le but de réduire de 20 % ou plus les ressources qu'exige le développement. En outre, Toyota a l'intention de réduire le plus possible ses coûts grâce à une collaboration encore plus étroite avec ses fournisseurs, puis de réinvestir les ressources ainsi libérées dans le développement de technologies avancées et la croissance de la capacité d'attrait de ses produits.

 

Nouveaux composants de groupes propulseurs

 

Les composants du groupe propulseur forment le cœur d'un véhicule. Leur développement doit être coordonné avec celui des plateformes de véhicules, leur structure fondamentale. Pour améliorer la performance dynamique et le rendement énergétique de ses produits tout en rendant leur esthétique plus attrayante et leur tenue de route meilleure, Toyota se concentre sur le développement conjoint des groupes propulseurs et des plateformes pour créer un centre de gravité plus bas, sur l'allégement et la réduction de la taille des composants ainsi que sur l'application d'un processus de design unifié par l'emploi de la modularisation. En améliorant l'efficacité thermique de ses moteurs et l'efficacité avec laquelle ses transmissions relaient l'énergie, Toyota a augmenté d'environ 25 % le rendement énergétique général de ses groupes propulseurs tout en haussant leur puissance de plus de 15 %. En outre, en revoyant la disposition de l'unité de propulsion et en réduisant la taille de ses moteurs électriques, de ses onduleurs et de ses batteries, Toyota s'attend à améliorer de plus de 15 % le rendement énergétique général de ses systèmes hybrides. Toyota commencera à utiliser ses nouvelles unités de propulsion cette année et continuera à développer des systèmes hybrides, des moteurs et des transmissions innovants.

 

Nouvelles plateformes de véhicules

 

Toyota a développé de nouvelles plateformes grâce à des améliorations novatrices des dessous de caisses et des suspensions de ses véhicules. En outre, le repositionnement et l'abaissement du centre de gravité des composants des groupes propulseurs a contribué à la création de carrosseries surbaissées attrayantes, à l'amélioration de la tenue de route, à la hausse de qualité du toucher de route et à une meilleure résistance aux collisions qui bonifie à la fois la sécurité et la tranquillité d'esprit. Dans le cadre de son effort pour repenser la structure de ses carrosseries, Toyota prévoit d'abord augmenter la rigidité générale de ses carrosseries de 30 à 65 %, puis ensuite les rendre encore plus rigides en joignant les composants au moyen d'une technologie de soudage de vis au laser. Toyota commencera à mettre sur le marché ses nouvelles plateformes avec le lancement cette année d'une voiture intermédiaire à traction avant, suivi de nouvelles plateformes expressément créées pour les véhicules compacts et grand format à traction avant ainsi que pour les véhicules à propulsion arrière. Il est prévu qu'environ la moitié des véhicules Toyota vendus au monde en 2020 seront construits sur les nouvelles plateformes.

 

Amélioration des systèmes de production de Toyota

 

Après avoir décidé de prendre une pause pour renforcer sa compétitivité, Toyota a gelé les projets de nouvelles usines de production et a travaillé à exploiter au maximum les usines et autres installations existantes de même qu'à réduire l'investissement nécessaire dans ses usines au lancement de nouveaux modèles. Toyota travaille aussi à rendre ses usines plus concurrentielles en réduisant substantiellement l'investissement initial requis et en renforçant encore plus la performance environnementale et la sécurité.

 

Afin de rendre ses produits plus attrayants, Toyota travaille à développer des technologies de production qui rendront plus facile que jamais auparavant la transformation de nouveaux concepts en réalité. Toyota a aussi augmenté ses efforts de perfectionnement de ses ressources humaines en prévision d'une nouvelle phase de croissance durable.

 

Exploitation maximale des usines et autres installations existantes

 

Depuis 2013, Toyota augmente la polyvalence de ses chaînes de montage, met en conjonction les activités d'usines multiples qui produisent le même véhicule et augmente avec constance la disponibilité opérationnelle afin de faire le meilleur usage possible de même le plus petit surplus de capacité de production de chaque usine. Toyota a ainsi haussé son coefficient de charge mondial (taux d'utilisation des chaînes) à plus de 90 %, alors qu'il était d'environ 70 % en 2009.

 

Réduction de l'investissement requis pour produire un nouveau modèle

 

Cette année, Toyota vise à réduire d'environ 50 % par rapport à 2008 l'investissement en capital requis pour préparer une chaîne de montage à la production d'un nouveau modèle. Cet effort couvre aussi la production de nouveaux moteurs, de nouvelles transmissions et des composants connexes.

 

Bien que la production de nouvelles plateformes et de nouveaux composants de groupes propulseurs issus du processus TNGA exigera une hausse temporaire de l'investissement dans les chaînes de montage, il est néanmoins projeté que l'investissement requis cette année sera inférieur à celui de 2008. Et parce que le partage stratégique des pièces et des composants sous TNGA permet d'ajouter à une chaîne de montage de multiples composants de plateforme et de groupe propulseur aux fins d'une production mixte, Toyota pourra répondre avec souplesse aux changements dans la demande et ainsi atteindre des réductions substantielles des investissements requis dans les chaînes de montage.

 

Plus grande compétitivité des usines

 

Toyota combine au bénéfice de l'ingénierie de production le résultat de son travail pour hausser la compétitivité de ses usines avec l'état d'esprit et les technologies accumulés en fabriquant des véhicules toujours meilleurs. L'entreprise entend briser le moule en créant des sites de production concurrentiels et bâtis pour la croissance durable.

 

Toyota approche maintenant le point auquel elle peut s'attendre à réduire d'environ 40 % par rapport à 2008 l'investissement initial qu'exige une usine. Les principaux facteurs contributifs incluent des mesures pour obtenir des chaînes de production « simples et allégées », par exemple en rationalisant les installations de peinture et en passant à de l'équipement compact que l'on peut installer sur un plancher d'usine. En contraste, les usines actuelles exigent souvent de l'équipement volumineux qu'il faut suspendre au plafond ou fixer au plancher de l'usine. Une telle réduction de l'investissement requis libère des ressources.

 

En outre, en rendant ses usines plus écoresponsables par une meilleure gestion de l'énergie, Toyota s'attend à réduire de jusqu'à 55 % leurs émissions de CO2.

 

Par ces projets combinés, Toyota vise à exploiter des usines qui sont concurrentielles en toutes circonstances plutôt que des usines dépendantes d'un volume élevé.

 

Effet de la fabrication de véhicules toujours meilleurs sur le domaine de l'ingénierie de production

 

Toyota emploie les ressources acquises grâce à ses initiatives de réduction des investissements pour hausser encore plus l'attrait de ses produits par le biais de l'ingénierie de production. De nouvelles technologies issues d'initiatives d'ingénierie de production se retrouvent déjà dans plusieurs modèles de véhicules produits en série, dont des technologies de formage révolutionnaires qui permettent la production de composants hautement esthétiques et des technologies de soudage perfectionnées qui augmentent la rigidité des carrosseries.

 

 

À propos de Toyota Canada Inc.


Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota, Lexus et Scion.  Établie au Canada depuis 50 ans, Toyota a vendu plus de 4,6 millions de véhicules au pays, par l'entremise d'un réseau national de 285 concessionnaires Toyota, Lexus et Scion. Toyota s’engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité et leur fiabilité et de leur fournir un service de qualité.  Le siège social de TCI se trouve à Toronto, avec des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Toronto et Vancouver.  Toyota exploite également deux usines de fabrication au Canada qui construisent les très populaires Toyota RAV4, Toyota Corolla, Lexus RX 350 et Lexus RX 450h hybride, et vient de célébrer la production de son 6 millionième véhicule.

 

- 30 -