JAXA


Tokyo (Japon), le 16 juillet 2019 – L'Agence japonaise d'exploration spatiale (JAXA) et Toyota Motor Corporation (Toyota) annoncent aujourd'hui qu'elles ont conclu une entente de recherche conjointe de trois ans qui sera en vigueur de l'exercice 2019 à celui de 2021. Le 12 mars 2019, les deux parties annonçaient leur entente de recherche collaborative sur un véhicule lunaire habité à pression rétablie utilisant des technologies de véhicules électriques à pile à combustible. Au cours de la période de recherche conjointe de trois ans, la JAXA et Toyota vont fabriquer, tester et évaluer des prototypes. Leur objectif sera de mettre au point un véhicule lunaire habité à pression rétablie pour explorer la surface lunaire dans le cadre d'un projet international.

Détails de la recherche conjointe

La période de la recherche conjointe s'étend du 20 juin 2019 à la fin de l'exercice 2021. Voici un aperçu des travaux de recherche prévus pour chaque exercice :

  • Exercice 2019 : identifier les éléments technologiques qu'on devra mettre au point pour conduire sur la surface lunaire; préparer les spécifications d'un prototype de véhicule*.
     
  • Exercice 2020 : fabriquer des pièces d'essai pour chaque élément technologique; fabriquer un prototype de véhicule.
     
  • Exercice 2021 : tester et évaluer à la fois les pièces d'essai et le prototype de véhicule.
     

*Le prototype de véhicule sera une version modifiée d'un véhicule de série standard.

Référence 1
La JAXA entend faire l'acquisition de données liées aux technologies de conduite afin de mettre au point un véhicule lunaire habité à pression rétablie. Le véhicule servira à des missions d'exploration des régions polaires de la Lune visant à étudier la possibilité d'exploiter les ressources lunaires – notamment l'eau congelée – et de créer des technologies qui permettront d'explorer la surface de corps célestes massifs.

Référence 2
Le 1er juillet 2019, Toyota a mis sur pied un département consacré à la mobilité pour l'exploration lunaire. Le constructeur prévoit faire passer à 30 personnes les effectifs du département d'ici la fin de l'année.

Référence 3
Provisoirement, le lancement du véhicule lunaire est prévu pour 2029.

  • À partir de 2022 : fabriquer et évaluer un prototype de véhicule grandeur nature; acquérir et vérifier les données d'essai des systèmes de conduite qui sont nécessaires pour explorer les régions polaires de la Lune.
     
  • À partir de 2024 : concevoir, fabriquer et évaluer un modèle technique du véhicule; concevoir le modèle de vol réel.
     
  • À partir de 2027 : fabriquer et tester le rendement et la qualité du modèle de vol.