Le poste de démonstration Shell appuie le programme permanent de démonstration de véhicules hybrides à pile à combustible de Toyota
 
Le pipeline d’hydrogène du programme de démonstration alimentera aussi la pile à combustible fixe du campus Toyota
 
Torrance, Californie, le 10 mai 2011 – Toyota Motor Sales, U.S.A., Inc. (TMS) a célébré aujourd’hui l’ouverture du premier poste de ravitaillement en hydrogène aux États-Unis, ce poste étant alimenté directement à partir d’un pipeline d’hydrogène industriel actif. Le poste est le fruit d’une collaboration entre Toyota, Air Products, Shell, le South Coast Air Quality Management District (SCAQMD) et le ministère américain de l’énergie (Department of Energy ou DOE). Les installations fourniront de l’hydrogène aux véhicules du programme de démonstration de véhicules hybrides à pile à combustible ainsi qu’aux parcs de véhicules à pile à combustible d’autres constructeurs dans la région de Los Angeles.
 
« La construction d’une vaste infrastructure de ravitaillement en hydrogène constitue une étape critique menant à la commercialisation réussie de véhicules à pile à combustible, a déclaré Chris Hostetter, vice-président du groupe Produit et Planification stratégique de TMS. Nous comptons lancer un véhicule à pile à combustible sur le marché en 2015 ou plus tôt, et l’infrastructure doit être en place pour satisfaire aux besoins de nos clients ».
 
Le poste est situé à côté du campus du siège des ventes et du marketing de TMS. En tant que propriétaire du terrain, Toyota loue l’emplacement à Shell moyennant des frais minimes. En tant que propriétaire/exploitant du poste, Shell travaille directement avec Air Products qui fournit l’équipement sur place et l’entretien du poste. Le gaz du pipeline est également fourni par Air Products à partir de ses installations de Wilmington et de Carson, en Californie. Le SCAQMD et le DOE ont fourni une assistance financière au projet.
 
« C’est la première fois que Shell collabore étroitement avec un constructeur de véhicules afin de développer un poste de démonstration, a affirmé Julian Evison, directeur général des opérations de la division des énergies de remplacement de Shell. L’industrie a fait de bons progrès sur le plan technique, mais la coopération est une nécessité pour que l’hydrogène atteigne son potentiel commercial comme carburant pour les véhicules routiers ».
 
Air Products a aussi collaboré avec Toyota et d’autres constructeurs de véhicules à pile à combustible pour développer le système d’autorisation des véhicules à hydrogène (Hydrogen Vehicle Authorization System ou HVAS), une autre première dans l’industrie et une caractéristique exclusive du poste de Torrance. Le système de reconnaissance des véhicules sans fil du HVAS autorise la reconnaissance entre le poste et les véhicules pour assurer un ravitaillement rapide et pratique pour les clients.
 
Le poste sera en outre doté d’un centre d’apprentissage sur place pour fournir de l’information sur l’hydrogène et le poste aux étudiants de la région et aux membres du grand public. Shell et Toyota travailleront ensemble pour préparer le contenu du centre d’apprentissage.
 
Avec ce nouveau poste, la ville de Torrance fera désormais partie de l’initiative de la California Hydrogen Highway, qui vise à créer des solutions d’assainissement de l’air et des emplois au sein de nouvelles technologies dans tout l’état américain. Pour plus de détails au sujet de l’initiative de la Hydrogen Highway, veuillez visiter le site http://www.hydrogenhighway.ca.gov/.
 
« Ce poste de ravitaillement constituera un modèle extraordinaire pour montrer à quel point il est facile pour un pipeline d’hydrogène d’alimenter un poste de ravitaillement d’automobiles et d’autres applications à pile à combustible, a déclaré David J. Taylor, vice-président, Ventes d’énergie chez Air Products. Ce site sera un modèle qui nous permettra d’apprendre et de multiplier les postes alimentés par pipeline à mesure que les possibilités se présenteront ».
 
Le pipeline d’hydrogène étant à proximité du campus de TMS, cela a amené Toyota à penser au-delà des véhicules et à envisager d’autres utilisations de l’hydrogène. En 2010, Toyota a conclu un partenariat avec Ballard Power Systems pour installer un générateur à pile à combustible à hydrogène d’un mégawatt pour compenser les périodes de demande de pointe d’électricité sur le campus. Ce générateur sera alimenté directement par le pipeline d’hydrogène au moyen d’une vanne existante se trouvant sur le terrain de TMS. L’hydrogène du pipeline utilisé sur le campus sera compensé par l’achat de biogaz d’enfouissement renouvelable.
 
Le système devrait être installé en 2012, et on estime qu’il réduira de 10 000 tonnes les émissions de CO2 grâce à la technologie des piles à combustible qui ne produisent aucune émission. Les plans comprennent l’utilisation de la chaleur créée par le système à pile à combustible pour fournir de l’eau chaude et du chauffage local au centre de conditionnement physique des employés de Toyota et dans le bâtiment du siège Lexus au sein du campus du siège de TMS. L’utilisation de cette chaleur compensera la consommation de gaz naturel sur le campus, ce qui évitera la production annuelle estimée de 28 tonnes additionnelles de CO2
 
Le parc de véhicules hybrides à pile à combustible Toyota a accumulé plusieurs millions de milles depuis son lancement en 2002, et d’importantes améliorations technologiques ont été apportées depuis. Les véhicules hybrides à pile à combustible de première génération (FCHV) avaient une autonomie estimée à 130 milles. En 2009, le véhicule de dernière génération, le véhicule hybride de haute technologie à pile à combustible (FCHV-adv), a atteint une autonomie estimée à 431 milles avec un seul plein d’hydrogène. En plus des améliorations apportées au niveau de l’efficacité de la pile à combustible et de l’autonomie, la durabilité et le fonctionnement par temps froid se sont aussi grandement améliorés, ce qui a entraîné d’importantes réductions des coûts de fabrication et des matériaux. Le programme de démonstration national actuel de véhicules FCHV-adv de Toyota utilisera plus d’une centaine de véhicules en collaboration avec des partenaires de démonstration d’ici 2013, ce qui constituera l’un des plus importants parcs de véhicules à pile à combustible actifs au pays. Le but principal du programme de démonstration est d’encourager le développement d’une infrastructure avant le lancement des véhicules à pile à combustible sur le marché en 2015. Le succès du développement de l’infrastructure nécessitera la collaboration des constructeurs, des agences gouvernementales de réglementation et des entreprises, comme en témoignent les partenariats conclus pour ouvrir le poste d’hydrogène de démonstration de Shell à Torrance.
 
« Les programmes de démonstration de véhicules et les postes de démonstration comme celui de Torrance sont une étape critique en vue de préparer le marché pour l’arrivée de véhicules de haute technologie et de futurs carburants, d’ajouter M. Hostetter. Ces programmes novateurs nous permettent d’éduquer, d’informer et de préparer nos clients pour l’avenir ».
 
-30-