• Un partenariat conclu avec l’institut de recherche sur les transports de l’Université du Michigan
  • Contribue à faire du centre d’essais des véhicules connectés d’Ann Arbor la plus importante infrastructure opérationnelle de déploiement de véhicules connectés en situation réelle

 

ANN ARBOR (Michigan), le 13 avril 2016. – Après avoir annoncé la semaine dernière qu’elle allait augmenter ses effectifs à Ann Arbor pour étudier la conduite entièrement autonome et la mobilité de pointe, Toyota va aussi déployer des voitures sur la route pour des essais en situation réelle. Grâce à son partenariat avec l’University of Michigan Transportation Research Institute (UMTRI), Toyota transforme les rues d’Ann Arbor, au Michigan, pour en faire la plus importante infrastructure opérationnelle de déploiement de véhicules connectés en situation réelle. 
 
La technologie de sécurité des véhicules connectés permet aux véhicules de communiquer sans fil avec d’autres véhicules doté du même équipement et d’assurer une communication sans fil avec des parties de l’infrastructure – notamment avec les feux de circulation. Le centre Ann Arbor Connected Vehicle Test Environment (AACVTE) est un lieu de déploiement en situation réelle de technologies de sécurité des véhicules connectés qui sont utilisées chaque jour par les automobilistes d’Ann Arbor et du sud-ouest du Michigan. L’AACVTE va élargir le modèle de déploiement existant d’Ann Arbor, notamment en agrandissant et en améliorant le lieu des essais pour en faire la norme en vue d’une mise en œuvre à l’échelle nationale. 
 
Cette recherche va hisser à un niveau supérieur l’exploration en situation réelle de la technologie des véhicules connectés de l’UMTRI et du ministère américain des transports (US DOT). Actuellement, les essais de véhicules connectés à l’extérieur d’un circuit fermé constitué de pistes d’essais sont limités par le manque de véhicules connectés. Afin de faire passer la conduite autonome à la réalité, les essais nécessitent un plus grand nombre de voitures, de conducteurs et de longs trajets quotidiens que toute combinaison d’installations de recherche pourrait permettre de soutenir. L’AACVTE représente le début de la solution à ce problème.
 
Ann Arbor est déjà le plus important centre d’essais spécialisé en communications de courte portée au monde, et le gouvernement de l’État du Michigan s’affaire activement à étendre son déploiement dans tout l’État. 
 
Dans le cadre de son entente de partenariat avec l’UMTRI, Toyota invitera des membres d’équipe et leur famille à participer à l’initiative de l’AACVTE. Les véhicules des participants de Toyota seront équipés de dispositifs conçus pour favoriser une recherche accélérée et le déploiement de systèmes évolués de communication entre les véhicules (V2V) et entre les véhicules et l’infrastructure (V2I) dans la région. Le but est de déployer 5 000 véhicules dotés de dispositifs de sensibilisation aux véhicules dans toute la région d’Ann Arbor. Le déploiement à Ann Arbor est un point de départ qui favorisera la réalisation de la vision du ministère américain des transports d’un déploiement national de véhicules V2V/V2I.
 
« Ann Arbor constitue une plateforme internationale pour la technologie et la recherche touchant les véhicules connectés, et elle le doit à la collectivité. Toyota démontre une fois encore son engagement envers la collectivité en consacrant un investissement récemment annoncé en faveur du TRI et en encourageant ses employés à participer à une recherche de pointe », affirme James R. Sayer, directeur de l’UMTRI.

Le dispositif de sensibilisation aux véhicules qui sera installé sur les véhicules des participants est constitué d’une petite boîte dissimulée dans le coffre ou le compartiment de charge du véhicule et de deux petites antennes – une sur ou près de la lunette arrière, et une autre sur le couvercle du coffre ou le toit du véhicule.

Le dispositif transmet en continu la vitesse et la position du véhicule aux autres véhicules dotés du même équipement ainsi qu’à l’infrastructure environnante, où les données peuvent être reconnues par l’équipement de recherche disposé sur le bord de la route et aux intersections. La transmission des données recueillies dans cette étude se fait pendant les déplacements quotidiens habituels des participants. 
 
Bien que les données diffusées par les véhicules comprennent un identificateur unique, les données recueillies au cours de cette expérience seront traitées dans la plus grande confidentialité. Les résultats de cette étude fourniront à l’UMTRI et au ministère américain des transports de précieux renseignements en vue du développement de futurs systèmes de sécurité et d’aide à la conduite basés sur les communications V2V/V2I pour véhicules de tourisme.
 
Wayne Powell, vice-président du Centre technnique Toyota, affirme : « Nous sommes ravis d’aider l’UMTRI à étendre ses essais de communication entre les véhicules bien au-delà de la piste d’essais et des rues d’Ann Arbor ».
 
En 2012, l’UMTRI et l’US DOT ont lancé le SPMD (Safety Pilot Model Deployment), un projet de recherche sur les véhicules connectés d’une valeur de 30 millions de dollars américains. Le SPMD faisait appel à près de 3 000 véhicules, dont la plupart appartenaient aux familles de membres de l’AAPS. L’aire de recherche était située à l’UMTRI, au nord-est d’Ann Arbor. Bâtissant sur le succès du SPMD, l’UMTRI et ses partenaires vont élargir la superficie de l’infrastructure existante du nord-est d’Ann Arbor à l’entière superficie de la ville, soit 27 milles carrés. D’autres véhicules seront également déployés par tranches de 1 500 unités par année. L’AACVTE passera du déploiement d’un modèle à un déploiement opérationnel anticipé. 

 

###