• Le Toyota Research Institute signe une entente avec les nouveaux leaders du secteur de la robotique à source ouverte pour profiter de leurs plateformes logicielles et de leur expertise en génie
  • Le TRI remet un don de 1 million de dollars pour soutenir la mission de source ouverte de l’OSRF
     

PALO ALTO (Californie), le 15 septembre 2016. – Le Toyota Research Institute (TRI) a annoncé aujourd’hui qu’il unissait ses efforts à ceux de l’Open Source Robotics Foundation (OSRF) et de sa nouvelle filiale Open Source Robotics Corporation (OSRC) pour appliquer le développement d’outils exclusifs et à source ouverte aux activités de recherches en forte croissance de Toyota dans le secteur de la robotique et des véhicules automatisés. Cette décision d’étendre considérablement les capacités de recherche et d’ingénierie du TRI reflète l’évolution constante de Toyota au-delà des frontières de l’industrie automobile traditionnelle pour devenir une entreprise active globalement dans le secteur des technologies de mobilité.
 
Le Toyota Research Institute a remis en outre à l’OSRF un don d’un million de dollars pour soutenir sa mission visant à faire progresser le développement et l’adoption de logiciels de robotique à source ouverte.
 
« Chez Toyota, nous créons de meilleurs moyens de se déplacer, que ce soit pour traverser le salon, la ville ou le pays », a affirmé Gill Pratt, directeur général du TRI. « L’équipe de l’Open Source Robotics Corporation possède une expertise technique hors pair et des plateformes technologiques sans égales dans l’industrie, autant d’atouts dont nous voulons faire profiter nos programmes de recherche. Le TRI croit en outre que le mouvement des technologies à source ouverte peut catalyser le développement de l’industrie de la robotique, et nous sommes ravis d’aider l’OSRF à étendre son influence. »
 
« À l’approche du neuvième anniversaire de la ROS, il est réconfortant et extrêmement gratifiant de constater l’adoption généralisée des outils de robotique à source ouverte comme ROS et Gazebo », d’ajouter Brian Gerkey, directeur général de l’OSRF. « Il est particulièrement stimulant de voir que cette technologie se généralise parmi les innovateurs du secteur commercial comme le TRI. Nous nous réjouissons à l’idée de faire progresser les outils ROS et Gazebo et de partager ces développements avec la collectivité mondiale de la robotique à source ouverte. »
 
L’OSRF est un organisme indépendant sans but lucratif fondé par des membres de la collectivité mondiale de la robotique pour soutenir le développement, la diffusion et l’adoption de logiciels à source ouverte dans le secteur de la recherche et de l’éducation sur la robotique. Le groupe chapeaute le développement du système d’exploitation robotisé (ROS pour Robot Operating System), un cadre flexible de conception de logiciels de robotique, et Gazebo, un simulateur 3D multirobots.
 
Grâce à l’entente de deux ans, le TRI profitera de l’expertise de l’équipe d’ingénierie de l’OSRC dans le cadre de diverses initiatives. L’entente s’inscrit dans la foulée de l’engagement global de Toyota à se lancer dans des activités qui vont au-delà de la recherche et du développement traditionnels.

 

###