Toyota City, Japon (10 avril 2014) ― Toyota Motor Corporation cherche à réduire l'impact environnemental de ses véhicules en créant une série de tout nouveaux moteurs hautement éconergétiques grâce à une efficacité thermique exceptionnelle1. Les nouveaux moteurs font usage de technologies de combustion et de réduction des pertes que Toyota a raffinées pour les moteurs à essence de ses véhicules hybrides; le rendement énergétique des véhicules qu'ils propulseront sera meilleur d'au moins 10 %2 que celui des véhicules actuels. Les moteurs améliorés seront utilisés d'ici peu dans des modèles qui doivent faire l'objet d'un remaniement partiel. Au total, 14 variantes des nouveaux moteurs propulseront des véhicules vendus dans le monde entier d'ici 2015. 
 
 
 
Un des nouveaux moteurs est une unité à essence de 1,3 litre qui emploie le cycle Atkinson3(jusqu'ici réservé aux moteur à essence des véhicules hybrides de Toyota). L'emploi du cycle Atkinson permet un taux d'expansion plus élevé et réduit les pertes thermiques grâce à un taux de compression élevé (13,5), ce qui produit une excellente efficacité thermique. Toyota a l'intention d'améliorer davantage le rendement énergétique du nouveau moteur au moyen d'autres innovations dont un orifice d'admission de forme nouvelle produisant un flux à forte turbulence qui fait tourbillonner verticalement le mélange air-carburant dans le cylindre, un système de recirculation des gaz d'échappement refroidis (EGR) ainsi qu'un système de distribution à calage variable électrique (VVT-iE), tout cela pour améliorer la combustion et réduire les pertes. Grâce à ces améliorations, le nouveau moteur bénéficiera d'une efficacité thermique maximale de 38 %4, la meilleure parmi tous les moteurs produits en série. Équipés en plus d'une fonction d'arrêt du moteur au ralenti et d'autres fonctions, les véhicules propulsés par le moteur de 1,3 litre afficheront un rendement énergétique supérieur d'environ 15 % à celui des véhicules actuels comparables.
 
Par ailleurs, un moteur de 1,0 litre mis au point en collaboration avec Daihatsu Motor Co. a réussi une efficacité thermique maximale de 37 %4, lui aussi grâce à un orifice d'admission à turbulence élevée, à un système EGR à gaz refroidis et à un taux de compression élevé. Dotés d'une fonction d'arrêt au ralenti et de diverses autres technologies de réduction de la consommation, les véhicules équipés de ce moteur offriront un rendement énergétique supérieur d'environ 30 % à celui des véhicules actuels comparables.
 
1Expression numérique indiquant la portion de l'énergie thermique produite par le combustion qui est convertie en force motrice. Plus l'efficacité thermique est élevée, plus la consommation est basse.
2Selon le cycle d'essais JC08 du ministère japonais du Territoire, des infrastructures, du transport et du tourisme.
3Cycle de combustion dans lequel l'efficacité thermique est améliorée en rendant le taux d'expansion plus grand que le taux de compression, ce qui améliore le rendement énergétique.
4Selon des calculs effectués à l'interne.
 
- 30 -