Toyota City, Japon (25 juin 2014) —Toyota Motor Corporation (TMC) a révélé le design extérieur et le prix au Japon de sa berline à pile à hydrogène, dévoilée pour la première fois l'an dernier au Salon de l'auto de Tokyo.
 
La voiture sera lancée au Japon avant avril 2015, et les préparatifs sont en cours pour son lancement aux États-Unis et sur les marchés européens au cours de l'été 2015.
 
Au Japon, la berline à pile à combustible sera mise en vente chez les concessionnaires Toyota et Toyopet, au prix approximatif de 7 millions de yens (PDSF; taxe de consommation en sus). Initialement, les ventes se limiteront aux régions1 où l'infrastructure de ravitaillement en hydrogène est en cours de développement. On n'a pas encore pris de décision concernant les prix pour les États-Unis et l'Europe. D'autres détails touchant notamment les spécifications, les prix exacts et les objectifs de ventes seront également annoncés plus tard.
 
L'engagement de Toyota à l'égard de véhicules écologiques se fonde sur trois principes de base : adopter diverses sources d'énergie; mettre au point des véhicules efficaces à faibles émissions; et favoriser un changement environnemental réel et positif en démocratisant ces véhicules.
 
L'hydrogène est un carburant de remplacement particulièrement prometteur car il peut être produit à l'aide d'une grande variété de sources d'énergie primaires, notamment l'énergie solaire et éolienne. Une fois comprimé, ce gaz possède une densité d'énergie plus élevée que les batteries, et il est plus facile à entreposer et à transporter. En plus de son potentiel en tant que carburant pour la maison et l'automobile, l'hydrogène pourrait être utilisé pour de nombreuses applications, y compris la génération d'énergie à grande échelle.
 
Toyota développe des véhicules à pile à combustible à l'interne depuis plus de 20 ans. Le système de pile à combustible de Toyota comprend un assemblage exclusif de piles à combustibles qui génère de l'électricité à partir de la réaction chimique entre l'hydrogène et l'oxygène, ainsi que des réservoirs à hydrogène haute pression. En 2002, Toyota a commencé à louer le « Toyota FCHV », un VUS à pile à combustible, sur une base limitée au Japon et aux États-Unis.
 
D'importantes améliorations ont été apportées au système FC depuis 2002. Par exemple, la berline Toyota à pile à combustible révélée aujourd'hui offre une performance similaire à celle d'un véhicule à moteur à essence, avec une autonomie2 d'environ 700 km (selon les mesures de Toyota prises conformément au cycle d'essais JC08 du ministère japonais du Territoire, de l'Infrastructure, des Transports et du Tourisme) et un temps de réapprovisionnement d'environ trois minutes. Pendant la conduite, la voiture n'émet que de la vapeur d'eau, qui est produite par la réaction entre l'hydrogène et l'oxygène.
 
Les véhicules à pile à combustible contribuent à la diversification des carburants automobiles, n'émettent pas de CO2 ni de substances nocives pour l'environnement pendant la conduite, et ils offrent la commodité des voitures propulsées à l'essence. Toyota croit que ces véhicules ont un grand potentiel et sont des véhicules écologiques par excellence pour promouvoir une société où la mobilité est durable.
 
Les compagnies du groupe Toyota3 s'engagent également au niveau d'autres initiatives reliées à l'hydrogène, notamment le développement et l'essai de piles à combustible pour la maison ainsi que la mise au point de chariots élévateurs et d'autobus à pile à combustible.
 
 
1Préfecture de Saitama, préfecture de Chiba, métropole de Tokyo, préfecture de Kanagawa, préfecture de Yamanashi, préfecture d'Aichi, préfecture d'Osaka, préfecture de Hyogo, préfecture de Yamaguchi et préfecture de Fukuoka
2Test effectué avec un réservoir plein d'hydrogène