Toyota Canada Inc. (TCI) apprécie le soutien démontré pour notre marque et nos produits pendant la conférence de presse du 24 mars 2010 se rapportant à l’analyse annuelle de l’industrie automobile par l’Association pour la protection des automobilistes.
 
Toutefois, il existe certains malentendus apparents contenus dans le matériel médiatique préparé par l’APA que nous trouvons nécessaires de clarifier : 
 
1. La déclaration apparente que Toyota Canada n’ait pas d’ingénieurs au Canada pour examiner des rapports sur le terrain d’accélération subite est fausse. Depuis de nombreuses années, Toyota Canada dispose d’une équipe d’ingénieurs techniques spécialisés sur le terrain, situés à travers le pays, qui examinent systématiquement des plaintes de clients et des inquiétudes se rapportant à la qualité. De plus, Toyota Canada dispose d’une équipe d’ingénieurs qui se spécialisent dans l’enquête sur des questions touchant le comportement des véhicules par temps froid. Toyota effectue des essais sur des véhicules de préproduction et des véhicules prototypes depuis 1974 et a établi son propre centre à Timmins, en Ontario, en 1998.
 
2. La déclaration apparente que Toyota n’ait pas informé le gouvernement qu’il était possible de télécharger des données des véhicules en question est fausse. Avant mars 2010, Toyota Canada n’avait pas de lecteur d’enregistreur de données électronique (EDR) lui permettant d’effectuer une telle analyse. Un seul lecteur était disponible en Amérique du Nord et il s’agissait d’un prototype aux É.-U. Toutefois, TCI a aidé Transports Canada à lire les données de l’EDR à l’aide de cet outil prototype. Vers le début du mois, Toyota Canada a fourni à Transports Canada un lecteur qu’il pouvait utiliser pour faciliter ses enquêtes sur la sécurité et pour l’aider à évaluer la performance des véhicules en cas de collision. Toutefois, l’EDR n’est pas le seul moyen utilisé pour récupérer de l’information d’un véhicule. D’autres outils de diagnostic existent pour évaluer la performance d’un véhicule. TCI a toujours répondu aux demandes d’information de Transports Canada en rapport avec des défauts de véhicule.
 
3. Toyota Canada reçoit de manière systématique des communications des concessionnaires concernant des plaintes de consommateurs et ces plaintes sont examinées par Toyota Canada.  En conséquence, nous avons été étonnés de lire la suggestion que nos concessionnaires n’aient peut-être pas consigné les premiers rapports de plaintes d’accélération non intentionnelle de la part de consommateurs. S’il existe des plaintes de consommateurs, nous voulons en être au courant afin de pouvoir faire enquête et nous assurer que nous répondions à tous les besoins des clients.  
 
Pour plus de détails concernant les récents rappels de TCI, veuillez visiter na1.ipressroom.com.