La Fondation Mobilité Toyota (TMF) et le World Resources Institute (WRI) ont lancé un projet de location et d'autopartage de véhicules à deux roues et quatre roues pour atténuer les encombrements et améliorer le trajet du « premier kilomètre » et du « dernier kilomètre » à six stations de métro à Bengaluru, en Inde. Chaque station de métro participant au projet sera caractérisée selon des typologies distinctes en fonction de l'aménagement et de la mise en valeur du quartier alentour. Plusieurs véhicules seront disponibles, parmi lesquels des scooters électriques avec système d’accueil sans clé, des vélos électriques, des voitures électriques et des options de micro-mobilité pour autopartage, chaque solution correspondant à un modèle commercial différent, afin de mieux comprendre les désirs des résidents de la ville. À la fin de la période d'essai d'un an, les résultats pour chacune des six stations de métro seront communiqués au gouvernement et aux parties prenantes concernées.

Le projet est un prolongement du programme Station Access and Mobility Program (STAMP) mené conjointement par la TMF et le WRI, de décembre 2016 à décembre 2017, afin de faciliter les déplacements des usagers des transports en commun sur le premier et le dernier kilomètre par le biais d'une plateforme qui recense les technologies et les modèles commerciaux novateurs dans le domaine de la mobilité.

La TMF et le WRI ont également étendu le projet STAMP à d'autres villes indiennes dans le cadre d'une initiative triennale, à commencer par Hyderabad, qui reconnaît et catalyse les idées innovantes pour le trajet du « dernier kilomètre ». À travers ces solutions, les usagers devraient bénéficier d'une expérience de mobilité intégrée et transparente qui s'appuie sur les initiatives de transports en commun rapides du gouvernement indien.

 

Aperçu du projet

Période

Août 2018 - juillet 2019 (1 an)

Solutions

Entreprise choisie pour essayer les solutions : Wicked Ride                             Solution : Metrobikes

 

Partage de véhicules à deux roues

  • Les usagers peuvent emprunter un scooter à une station de métro et le déposer n'importe où quand ils ont fini.
  • Le scooter peut être utilisé par l'usager le plus proche à l'aide d'un système d'accueil sans clé
  • À la fin de la journée, les véhicules sont réaffectés.
  • Mise en service des scooters électriques. Essai des vélos électriques.

Voitures électrifiées et micro-mobilité

  • Service de ramassage sur demande par des voitures électrifiées ou des solutions de micro-mobilité à moteur thermique.
  • Essai de différents modèles commerciaux, dont des services de point à point et par abonnement

 

À propos de la Fondation Mobilité Toyota

Créée en août 2014, la Fondation Mobilité Toyota a pour mission de soutenir le développement d'une société axée sur la mobilité. La Fondation vise à soutenir des systèmes de mobilité solides tout en éliminant les inégalités en matière de mobilité. Elle s'appuie sur l'expertise de Toyota dans les domaines de la technologie, de la sécurité et de l'environnement, et s'associe à des universités, des gouvernements, des organismes sans but lucratif, des instituts de recherche et d'autres organismes pour s'attaquer aux problèmes de mobilité dans le monde entier. Les programmes s’intéressent notamment aux défis liés aux transports urbains, à l’extension de la mobilité individuelle pour tous et à l’étude de la prochaine génération de solutions de mobilité. Apprenez-en davantage au : www.toyotamobilityfoundation.org

 

À propos du World Ressources Institute

Le World Resources Institute (WRI) est un organisme de recherche mondial basé à Washington, D.C., et présent dans plus de 50 pays. Fort de plus de 450 spécialistes et employés, le WRI combine ses activités de recherche mondiales et son expérience sur le terrain au Brésil, en Chine, en Inde, au Mexique, en Turquie et aux États-Unis pour élaborer des solutions concrètes qui améliorent la vie de millions de gens.

WRI India collabore étroitement avec les pouvoirs publics, des entreprises, la société civile et des organisations non gouvernementales pour aider à résoudre les quatre défis les plus pressants auxquels l'Inde est confrontée, soit l'urbanisation accélérée, la demande d'énergie, la lutte contre le changement climatique et la dégradation à grande échelle des ressources naturelles