• Cette solution de transport individuel innovatrice doit compléter l’offre de transports publics
  • Toyota offrira près de 700 véhicules urbains électriques ultra-compacts conçus spécialement pour effectuer les déplacements du « dernier kilomètre »
  • Un projet d’autopartage en libre-service, également disponible pour les trajets simples, géré par un système unique de gestion informatique centralisé mis au point par Toyota, administré et exploité en collaboration avec les partenaires du projet
  • Le Groupe EDF assurera l’installation et l’entretien du réseau de stations de recharge sur tout le territoire de la Métropole Grenoble-Alpes.
  • Ce projet d’une durée de trois ans est appelé à voir le jour d’ici la fin 2014, dans le cadre de la démarche Ecocité1 Grenoble
Grenoble (France), le 4 mars 2013 – La ville de Grenoble, Grenoble-Alpes Métropole2, Cité Lib, l’opérateur de transport spécialiste de l'autopartage, Électricité de France (EDF), le fournisseur d’électricité français, et Toyota Motor Corporation (TMC) ont signé aujourd’hui un protocole d’accord portant sur la mise en place fin 2014 d’un système innovant d’autopartage de véhicules électriques urbains zéro-émissions. Ce système doit répondre aux besoins en déplacements du « dernier kilomètre » des usagers des transports en commun. Près de 70 véhicules électriques urbains ultra-compacts seront proposés à la location en libre-service sur le territoire de l’agglomération grenobloise. Ce projet a reçu le soutien du Fonds Ville de demain3 dans le cadre du développement de l’Ecocité grenobloise.
 
Pour la Ville de Grenoble et Grenoble-Alpes Métropole, l’autopartage de véhicules électriques apparaît comme une solution innovante répondant aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et des rejets polluants. Ce projet viendra répondre à une demande identifiée pour les déplacements du « dernier kilomètre », en complément des services de transports collectifs et des services d’autopartage existants. EDF installera le réseau de stations de charge dans l’agglomération Grenoble-Alpes Métropole, dans des lieux d’échange avec les réseaux de transports collectifs pour permettre les déplacements du « dernier kilomètre » ainsi que dans des zones peu desservies. Le projet s’inscrit dans les objectifs des collectivités visant à répondre aux besoins croissants de mobilité dans l’Ecocité tout en réduisant l’utilisation de la voiture.
 
Pour TMC, ce programme fait partie d’un projet d’expérimentation global des systèmes d’autopartage afin d’étudier l’utilité et le potentiel commercial des solutions de transports co-modaux. L’objectif principal de l’expérimentation est de mieux comprendre l’interconnexion entre les différents modes de transport publics et individuels en milieu urbain, et de mieux déterminer les besoins précis des consommateurs en matière de déplacements du « dernier kilomètre ».
 
De son côté, le Groupe EDF souhaite évaluer la pertinence de cette nouvelle forme de mobilité couplée à un réseau de stations de charge connectées, optimisées pour ce nouveau service urbain. Par ailleurs, ce projet fournira un système d'identification et de paiement par carte CI reliant les stations de recharge aux systèmes de transports en commun existants. 
 
Pour Cité Lib, ce service d’autopartage de véhicules urbains zéro-émissions viendra compléter son offre actuelle de solutions d’autopartage de véhicules à essence et au diesel orientés vers les déplacements interurbains.
 
L’enjeu commun du projet est d’améliorer la compréhension des usagers et l’acceptabilité des services d’autopartage, en vue de préparer une plus large diffusion du système à l’avenir.
 
TMC envisage d’utiliser un parc de près de 70 véhicules électriques ultra-compacts, composé à la fois des véhicules électriques COMS produits par Toyota Auto Body, mais également d’un modèle inédit inspiré du concept TOYOTA i-ROAD qui sera dévoilé demain au Salon de l’auto de Genève. Les dimensions réduites de ces véhicules ont été spécialement adaptées pour la conduite urbaine, le stationnement dans les espaces réduits et les déplacements du « dernier kilomètre».
 
TMC fournira également un système de gestion informatique centralisé, le « One- Mile Mobility Management System », qui permettra à l’utilisateur, grâce à un téléphone intelligent, de vérifier la localisation et la disponibilité des véhicules, et d'effectuer les réservations. Ce système devrait aussi permettre au gestionnaire du parc d’optimiser la redistribution des véhicules dans les différentes stations de recharge.
 
Pour ce projet, le Groupe EDF implantera un réseau de stations de recharge ainsi que le système de gestion de ces équipements permettant d’en assurer la géolocalisation et la disponibilité. Le Groupe EDF apportera également son savoir-faire en matière d’infrastructures de charge et d’autopartage électrique, en développant des produits et des services dédiés à l’autopartage du dernier kilomètre.   
 
Cité Lib, exploitant de l’autopartage à Grenoble, assurera le fonctionnement quotidien et le service à la clientèle. Il s’occupera de l’information du public, mais aussi de la gestion des inscriptions, des abonnements, des réservations, ainsi que de l’entretien des véhicules et des stations de charge. Il optimisera la disponibilité des véhicules dans l’ensemble du réseau des stations de recharge.
 
 
Survol du projet :
  • Mise en service : Fin 2014
  • Durée du projet : 3 ans
  • Rôles des partenaires :
  • Ville de Grenoble: Affectation des places de stationnement pour le système d’autopartage
  • Grenoble-Alpes Métropole : Connexion avec la Station mobile pour la gestion des déplacements  
  • Cité Lib : Gestion des relations clients et entretien quotidien des véhicules et des stations de recharge
  • EDF : Planification, installation et exploitation du réseau de stations de recharge
  • TMC : Fourniture de près de 70 véhicules électriques et d’un système de gestion informatique centralisé, le « One- Mile Mobility Management System, afin de gérer l’interconnectivité entre usagers, véhicules, stations de recharge et l’outil de planification des déplacements Web de la Station mobile
 
-30-
 
1Programme du gouvernement français soutenant les projets urbains innovants, en particulier les projets de développement urbain durables, les énergies de substitution et les nouveaux systèmes de transports publics. À l’heure actuelle, l’État français soutient 93 projets (dans 13 villes) dans le cadre de la démarche « Écocités ». À Grenoble, un programme dans le nord-ouest de la ville a été retenu.
2Communauté d’agglomération
3Programme soutenant des projets pour de nouveaux modèles urbains, tels que transports publics innovants, énergies de substitution et nouvelles démarches de style de vie. Ce programme est finance par le groupe Caisse des Dépôts, une fondation regroupant des investisseurs privés.