2021 Toyota Mirai 01

 

  • La nouvelle et élégante Mirai repose sur une plateforme de luxe à propulsion arrière
     
  • La motorisation FCEV modernisée offre des performances améliorées 
     
  • Une capacité de stockage d’hydrogène accrue et une augmentation de 30 % de l’autonomie 
     
  • Des caractéristiques de sécurité et de technologie améliorées
 
TORONTO (Ontario), le 11 octobre 2019 – Toyota a engagé l’industrie automobile sur la voie de l’électrification dès 1997, avec le lancement de la première Prius hybride. Puis, en 2015, le constructeur japonais a introduit la Mirai (le terme signifie « futur » en japonais), le premier véhicule électrique à pile à combustible (FCEV) produit en série offert aux consommateurs sur le marché nord-américain. La Mirai de deuxième génération que Toyota vient de présenter est dotée d’un design, de technologies et de performances de pointe. 
 
Cette berline haut de gamme repose sur la plateforme de luxe à propulsion arrière de Toyota. Elle bénéficie d’un design inspiré d’un coupé à la fois spectaculaire et raffiné qui offre aux passagers de l’espace et un confort accrus. La Mirai de deuxième génération, qui sera mise en vente à la fin de 2020, représente une évolution majeure de la technologie de motorisation FCEV à hydrogène de Toyota et elle lève un coin du voile sur la future gamme de Toyota.
 
La spectaculaire transformation stylistique de la Mirai signale également une nouvelle expérience de conduite. Les améliorations apportées aux performances du système de pile à combustible et à la capacité de stockage de l’hydrogène ont permis d’atteindre une augmentation de 30 % de l’autonomie du véhicule. La nouvelle Mirai offrira une expérience de conduite plus puissante, stimulante et silencieuse que le révolutionnaire modèle de génération précédente. 
 
« Nous nous sommes attachés à créer une voiture que les clients auraient envie de conduire tout le temps, qui se caractérise par un design émotionnel et attrayant, ainsi que par des performances fougueuses et dynamiques, pour le plus grand bonheur des conducteurs », a déclaré Yoshikazu Tanaka, ingénieur en chef responsable de la Mirai. « Je veux que les clients disent : “J’ai choisi la Mirai, non pas parce que c’est un FCEV, mais parce que je voulais vraiment cette voiture, et qu’il se trouve que c’est un FCEV.” »
 
À la base, la Mirai est un véhicule électrique, mais il n’est jamais nécessaire de la brancher pour la recharger. Un FCEV produit sa propre électricité à partir d’hydrogène et d’oxygène, et son échappement n’émet rien d’autre que de la vapeur d’eau. Le plein s’effectue en seulement cinq minutes environ dans l’une des stations de ravitaillement en hydrogène à Québec ou Vancouver.
 
Toyota planche sur le développement d’une gamme de véhicules électriques à batterie et inclut les FCEV dans sa feuille de route de l’électrification. Toyota prévoit que la technologie électrique à pile à combustible sera un jour aussi courante que la technologie hybride électrique l’est aujourd’hui.
 
Un style électrisant

La Mirai de deuxième génération est construite sur une plateforme à propulsion arrière, ce qui constitue une rupture majeure par rapport à la version à traction avant initiale sur le plan du design. La nouvelle plateforme permet de créer une carrosserie très rigide au profil abaissé, allongé et élargi. Sa silhouette plus audacieuse est mise en valeur par des roues de 20 po en alliage. Le design est plus aérodynamique, mais aussi empreint du style émotionnel sans être agressif. Après tout, pourquoi un véhicule à zéro émission serait-il terne? 
 
Les lignes modernes et épurées de la nouvelle Mirai sont inspirées des coupés, mais le nouveau design est aussi plus accessible qu’auparavant. La nouvelle plateforme permet d’accroître l’espace intérieur et d’accueillir confortablement une famille de cinq personnes. 
 
Les formes harmonieuses et sculpturales de la nouvelle Mirai sont accentuées par une toute nouvelle couleur bleue inédite sur un véhicule Toyota, qui emploie plusieurs couches de peinture pour créer une profondeur et un éclat exceptionnels. 
 
L’intérieur de la nouvelle Mirai est aussi raffiné que son extérieur. Sa disposition moderne et sobre apporte une touche futuriste sans apparaître rebutante. Les conducteurs des modèles de luxe conventionnels actuels éprouveront immédiatement un sentiment de familiarité au volant de la nouvelle Mirai. À cette fin, l’amélioration du silence de l’habitacle contribue à rehausser l’ambiance de luxe qui règne à l’intérieur.
 
Les lignes sobres et fluides du tableau de bord intègrent harmonieusement de nouvelles technologies de pointe, dont un groupe d’instruments numériques de 8 po (de série) et un rétroviseur intérieur à affichage numérique (en option) qui affiche les images de la caméra de recul. Le système multimédia haut de gamme Toyota de série, qui utilise un écran tactile TFT haute résolution de 12,3 po, comprend la navigation et un système audio JBL à 14 haut-parleurs.
 
L’avenir de la pile à combustible de Toyota
 
Toyota maintient son engagement à l’égard de la pile à combustible à hydrogène, qui offre un formidable potentiel pour les futures motorisations automobiles. Cette technologie est évolutive, ce qui signifie qu’elle peut être mise à l’échelle pour alimenter un téléphone, un bâtiment ou toute autre application. Par exemple, Toyota a installé des groupes propulseurs à pile à combustible dans un parc d’essai de semi-remorques Kenworth de classe 8 ayant une capacité de remorquage maximale de 80 000 livres. Ces puissants camions à zéro émission sont actuellement utilisés pour le transport de fret dans les installations portuaires de Long Beach et de Los Angeles, en Californie.
 
D’autres FCEV devraient arriver sur le marché au cours des prochaines années, à mesure que le coût, la taille et le poids des systèmes de piles à combustible continueront de diminuer et que l’infrastructure de ravitaillement se développera. L’un des avantages de la technologie FCEV est la rapidité de son temps de ravitaillement, qui est comparable à celui des véhicules à essence classiques.
 
Qu’est-ce qu’un FCEV?
 
Même les automobilistes qui connaissent les véhicules électriques peuvent ne pas connaître les FCEV. Pour simplifier, on peut décrire le FCEV comme un véhicule électrique qui ne se branche pas. Il n’est pas nécessaire de recharger la batterie, ce qui peut prendre plusieurs heures sur un véhicule électrique, même en mode de recharge accéléré. Le plein d’un FCEV se fait en cinq minutes environ, soit guère plus que pour un véhicule conventionnel. 
 
La différence, c’est que le carburant du FCEV est de l’hydrogène comprimé, et non pas de l’essence. Un système de piles à combustible combine l’hydrogène stocké avec l’oxygène de l’air. Ce mélange produit (1) du courant électrique, (2) de la chaleur et (3) de l’eau. 
 
La technologie des piles à combustible a été découverte plus d’un demi-siècle avant l’automobile. En 1839, un physicien gallois a combiné hydrogène et oxygène en présence d’un électrolyte pour produire un courant électrique. Dans les années 1960, cette technologie a été utilisée dans les vaisseaux spatiaux américains Gemini et Apollo pour alimenter les équipages en électricité et en eau à partir d’hydrogène et d’oxygène stockés à bord. Il est largement utilisé dans diverses industries et applications partout dans le monde. L’hydrogène peut être produit localement de manière durable. 
 
Les piles à combustible ont été étudiées pour le secteur automobile, mais ce n’est que récemment que cette technologie est devenue pratique et rentable. Toyota a commencé à développer la pile à combustible au même moment que la Prius d’origine, il y a plus de 20 ans. La Mirai intègre certains des composants et des technologies du programme hybride de la compagnie. Toyota a mis au point les piles à base d’électrolyte à polymère solide utilisées dans les modèles Mirai de première et deuxième générations. Pour favoriser la multiplication des FCEV, Toyota a mis ses brevets à la disposition de tous, sans redevances.
 
La pile à combustible est composée d’une anode, d’une cathode et d’une membrane électrolytique. L’hydrogène traverse l’anode et l’oxygène traverse la cathode. Les molécules d’hydrogène sont divisées en électrons et en protons. Lorsque les protons traversent la membrane électrolytique, les électrons se déplacent le long d’un circuit, générant un courant électrique et de la chaleur. Au niveau de la cathode, les protons, les électrons et l’oxygène se combinent pour produire des molécules d’eau. Il n’y a pas d’autres sous-produits, seulement de l’eau pure.

 
Nom du véhicule Longueur
(mm)
Largeur
(mm)
Hauteur
(mm)
Empattement (mm) Système d’entraînement Passagers
(personnes)
Autonomie
Concept Mirai 4 975  1 885  1 470 2 920 Propulsion arrière 5 5 Augmentation d’environ 30 % par rapport à la génération actuelle  
           
 
 
 À propos de Toyota Canada Inc.
Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de 8 millions de véhicules au pays, par l’entremise d’un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s’engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité, leur durabilité et leur fiabilité, et à leur offrir un service de qualité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l’entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Toronto et Vancouver. Toyota exploite deux usines de production au Canada. Ces usines ont déjà produit plus de 8 millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très appréciés des consommateurs canadiens, comme le Toyota RAV4, le Toyota RAV4 hybride, et les Lexus RX 350 et RX 450h hybride. À la suite des récents investissements injectés par Toyota dans ses installations de l’Ontario, la production des très populaires modèles Toyota RAV4 et RAV4 hybride va s’intensifier.
 

 

# # #